Entrez dans le monde magique des orgues. Page créée le 27/01/2014 L’orgue de la Danse Macabre Führer (1986) de l’église Ste Marie de Lübeck (D). Orgues en France et dans le monde. Pays : Allemagne Région :  Schleswig-Holstein Ville : Lübeck Local : St Marien Kirche Eglise Ste Marie Facteur : Führer Année : 1986 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition

Agrandir le plan
Carte Cliquer Photos Grand-orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Paris Voir la traduction des jeux d'orgue allemands. Voir l’histoire de l’église à la page du grand-orgue KEMPER. La Chapelle de la Danse Macabre est en fait le transept nord de l’église. Elle est ainsi appelée car elle renfermait la célèbre fresque peinte par Bernt NOTKE en 1463 et connue sous le nom de «Danse Macabre», fresque reproduite en 1701 par Anton WORTMANN et détruite en 1942. L’orgue de la Danse Macabre était l’instrument le plus ancien de l’église Ste Marie. Il remontait en effet à un instrument construit de 1475 à 1477 par le facteur Johannes STEPHANI, instrument d’un clavier et pédalier, accroché au mur Est de la Chapelle de la Danse Macabre. En 1557/1558, le facteur Jakob SCHERER de Hambourg a ajouté un Positif de dos. En 1621/1622, le facteur Henning KRÖGER de Wismar (Mecklenburg) a complété l’orgue avec un Positif intérieur. De 1653 à 1655, le facteur Friedrich STELLWAGEN de Lübeck a restauré l’instrument qui comportait alors 39 jeux. En 1845 et 1846, le facteur Theodor VOGT de Lübeck a restauré l’orgue sans en modifier profondément la disposition réduite à 34 jeux. En 1937, la maison KEMPER de Lübeck restaure l’orgue et annule les modifications de VOGT, dans l’esprit du mouvement du Renouveau de l’orgue. L’orgue restauré compte 40 jeux. Malheureusement, lors du bombardement du 28 mars 1942, l’orgue est gravement endommagé dans l’incendie de l’édifice. En 1955, la maison KEMPER effectue une restauration de l’instrument et le place dans le chœur. Toutefois ce travail ne peut donner satisfaction tant les dégâts étaient importants. La décision est alors prise de remplacer l’instrument historique par un orgue neuf. La maison Alfred FÜHRER de Wilhelmshaven a démantelé l’ancien orgue en 1985 et construit l’instrument neuf de type baroque, mais sans référence à l’orgue précédent. L’instrument a 56 jeux sur 4 claviers et pédalier avec une transmission mécanique. La traction mécanique des jeux est doublée par une gestion électromagnétique à la console avec 32 combinaisons libres. L’orgue a retrouvé son emplacement original dans le transept. Voir le grand orgue Kemper Voir le Positif Schwarz L'orgue avant 1942 L'orgue reconstruit en 1955 Autres caractéristiques : 56 jeux - 4 claviers manuels de 56 notes et pédalier 30 notes Transmission mécanique des claviers et des jeux Gestion électromagnétique du tirage des jeux Accouplements : I/II - III/II - IV/II Tirasses : I/P - II/P - III/P Combinateur 32 combinaisons