Entrez dans le monde magique des orgues.    Page créée le 03/03/2012          L’orgue Parisot (1739) de l’église St Rémy de Dieppe (76) Orgues en France et dans le monde. Pays : France Région :  Haute-Normandie Ville : Dieppe (76) Local : Eglise St Rémy Facteur : Parisot Année : 1739 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition
Carte Photos Cliquer L’église St Rémy fut construite de 1522 à 1630. Elle remplaçait l’ancienne église St Rémy du 13ème siècle, dont il ne reste aujourd’hui que le clocher près du château (la Tour St Rémy). De 1736 à 1739, le facteur lorrain Claude PARISOT a réalisé le grand-orgue actuel. Il s’était associé avec le facteur local Georges- Daniel FAUL et les maîtres-menuisiers BOULLÈNE et LEQUEU. C’était pour l’époque un très grand orgue de 4 claviers et pédalier. En 1836, la maison Pierre-Alexandre DUCROQUET de Paris a effectué un relevage de l’orgue et a reconstruit la soufflerie. En 1880, le facteur Hubert KRISHER de Rouen a réaccordé l’instrument au diapason de 440 Hz. En 1886, le facteur Louis BRIÈRE de Paris a restauré et modifié l’instrument. Le Récit et l’Echo ont été remplacés par une division unique de Récit expressif avec 6 jeux. Plusieurs jeux du grand-orgue et du Positif furent modifiés et romantisés. En 1932, l’orgue est classé aux Monuments Historiques. En 1938, la maison de Victor GONZALEZ de Châtillon-sous-Bagneux, près de Paris a effectué une importante restauration. L’objectif était de réutiliser le matériel d’origine encore présent (22 jeux, les sommiers et une partie de la mécanique) pour reconstituer la disposition historique. Le résultat ne sera pas toutefois à la hauteur des espérances. GONZALEZ avait d’ailleurs prévu de conserver un Récit expressif qui ne sera pas installé. Il faudra attendre l’année 1992 pour qu’une reconstruction majeure de l’orgue soit réalisée par le facteur Jean-François DUPONT de Caen. Le matériel sonore est restauré ou reconstruit suivant la facture de PARISOT, en prenant pour modèle le matériel d’origine ainsi que l’orgue de ND de Guibray à Falaise, œuvre du même facteur (1746). Les sommiers, la mécanique et l’alimentation en vent sont reconstruits dans le style de l’époque. 80% du matériel sonore est d’origine. La restauration du buffet a été effectuée par l’entreprise Yves LEHUEN de Lisieux. Ce magnifique instrument fort bien restauré est aujourd’hui utilisé, en plus de la liturgie, par les élèves de l’Académie d’orgue ainsi que pour de nombreux récitals et enregistrements. Autres caractéristiques : 44 jeux - 4 claviers manuels et pédalier Transmission mécanique des claviers et des jeux Accouplement : I/II à tiroir Tirase : II/P Tremblant fort - Tremblant doux Diapason : La = 408 Hz - Tempérament 8 tierces modérées Michel Alabau Improvisation Le site de l’Académie d’Orgue Le site de J.F Dupont avec un extrait musical