Entrez dans le monde magique des orgues.    Page créée le 28/12/2011     L’orgue Bader (1643) de l’église St Walburg de Zutphen (Hollande) Orgues en France et dans le monde. Pays : Hollande Région :  Gueldre Ville : Zutphen Local : Grote of Sint Walburgiskerk Facteur : Bader / Timpe Année : 1643 / 1815 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition
Carte Photos Cliquer Il s’agit ici de l’un des plus beaux instruments des Pays-Bas. La Grande Eglise St Walburg remonte à la basilique romane construite au 11ème siècle puis remaniée au 13ème et au 16ème siècle dans son apparence actuelle. En 1537, un orgue y fut construit par le facteur Hans GRAUROCK de Zutphen, placé au-dessus du portail de Marie, sur le mur Nord de l’édifice. En 1639, le facteur allemand originaire de Westphalie, Hans Henrick BADER reçut la commande de rajouter un Positif de dos à l’instrument de 1537. Finalement, BADER a reconstruit entièrement l’orgue et c’est la base du magnifique instrument que nous admirons aujourd’hui. L’orgue fut achevé en 1643. En 1815, le facteur Johannes Wilhelmus TIMPE de Groningue a restauré, agrandi et déplacé l’instrument auprès du chœur. Le buffet du grand-orgue est surélevé d’un nouveau buffet inférieur. Le grand-orgue a été placé dans ce buffet inférieur tandis que le Positif supérieur est placé derrière l’ancien buffet de grand-orgue. Les sommiers, l’alimentation en vent, la mécanique ainsi que la console sont reconstruits à neuf. L’instrument se trouve singulièrement agrandi. L’intonation est abaissée d’un ton. En 1824, le facteur Nicolaas Anthonie LOHMAN de Groningue rajoute un soufflet cunéiforme et reconstruit la Viole de Gambe 8’ du Positif supérieur. En 1906, l’orgue est restauré par la maison SANDERS & Fils d’Utrecht et par le facteur G. SPIT de Delft. Il est déplacé à son emplacement actuel, en tribune contre le mur du clocher. En 1948, un incendie a presqu’entièrement détruit le clocher et a endommagé le vénérable instrument. Toutefois ce dernier a pu être remis en état de jouer. En 1976, la maison BLANK & Fils d’Herwijnen a effectué une restauration partielle du grand-orgue. Dans les années 1980, la nécessité d’une importante restauration a motivé la création de la Fondation pour l’Orgue-Bader. De 1993 à 1996, la maison des frères REIL d’Heerde a réalisé cette restauration majeure. L’objectif était de retrouver l’orgue de 1643 et d’optimiser la situation de 1815. C’est ainsi que les tuyaux de BADER ont été principalement répartis entre le grand-orgue et le Positif de dos et que ceux de TIMPE ont été placés au Positif supérieur. Les anches ont été reconstruites. Une nouvelle séparation a été construite entre les tourelles de pédale et le buffet de grand-orgue. Le buffet de grand-orgue a été rétréci et son sommier neuf surélevé, de façon à améliorer la diffusion sonore. A noter que sur les cinq soufflets cunéiformes, quatre sont toujours d’origine (1643). L’harmonisation a été entièrement refaite, avec un tempérament mésotonique (1/6ème comma). L’orgue BADER magnifiquement restauré a été inauguré en octobre 1996. De nombreux récitals et de nombreux enregistrements sont réalisés sur ce superbe instrument. A noter les deux très beaux orgues qui complètent le grand-orgue, l’orgue de chœur AHREND (1960) et le Positif HILLEBRAND (1813). Autres caractéristiques : 38 jeux - 3 claviers manuels de 54 notes et pédalier 27 notes Transmission mécanique des claviers et des jeux Accouplements : I/II - III/II - II/I Tirasses : I/P - II/P - III/P Tremblant général Diapason : La = 443 Hz Tempérament mésotonique 1/6 comma Matteo Imbruno : J.S Bach Matteo Imbruno : G Böhm Bert Matter : J. Praetorius Prélude & Fugue BWV 543 Vater unser im Himmelreich Vater unser im Himmelreich  Klaas Stok ? : J.S Bach Ton Koopman : J.S Bach Ton Koopman : J.S Bach Praeambulum BWV 566 Chorales Arrangements Valet will ich dir geben Bwv 736