Orgues en France et dans le monde.

Retour Suisse       Retour tous pays                                                         Historique           Photos

Winterthur  (CH)

Stadtkirche


Riepp,1768 - Walker, 1888 - Kuhn, 1984


Composition :

I / Grand-Orgue II / Positif III / Récit Pédalier
       
Principal 16' Bourdon 16' Bourdon aimable 16' Principalbass 32'
Bourdon 16' Principal 8' Principal 8' Principalbass 16'
Principal 8' Bourdon 8' Lieblich Gedeckt 8' Violonbass 16'
Bourdon 8' Doppelflöte 8' Viola 8' Subbass 16'
Viola di Gamba 8' Salicional 8' Spitzflöte 8' Gedecktbass 16'
Flûte creuse 8' Aeoline 8' Harmonika 8' Octavbass 8'
Dolce 8' Voix Céleste (depuis c) 8' Fugara 4' Flötenbass 8'
Quinte 5 1/3' Principal 4' Dolceflöte 4' Violoncello 8'
Octave 4' Traversflöte 4' Harmonia aetherea 4 R 2' Octave 4'
Flûte à cheminée 4' Flûte d'amour 4' Trompette harmonique 8' Trombone 16'
Gemshorn 4' Waldflöte 2' Basson-Hautbois 8' Trompette 8'
Quinte 2 2/3' Mixture 4 R 2 2/3' Clairon 4' Clairon 4'
Octave 2' Clarinette 8'    
Mixture 5 R 2 2/3' Trompette 8' III / Echo  
Cornet 3-5 R 8'   Bourdon d'écho 8'  
Trompette 8'   Vox humana 8'  
    Tremolo  

Autres caractéristiques :
56 jeux - 3 claviers manuels et pédalier
Sommiers à pistons, traction mécanique des claviers et tirage des jeux pneumatique.
Copulas : II/I - III/I - III/II
Tirasses : I/P - II/P - III/P
Combinaisons fixes: I à VII.


Haut de page


Historique :



L'horizon de cette ville est dominé par les 2 tours de l'église principale (la Stadtkirche) qui fut bâtie dès 1264 et transformée jusqu'en 1515. Cette église est célèbre pour les concerts de musique spirituelle qu'on y donne et pour les 2 orgues très différents qu'on peut y admirer: 

Le grand orgue
:

Instrument romantique très ancien qui puise ses origines dans un orgue du célèbre facteur Karl Joseph Riepp (1766-68).

Au 19ème siècle (1836), l'orgue Riepp fut amputé de son positif de dos qui eut une destinée particulière puisqu'il devint le corps central de l'orgue de Charmey dans le canton de Fribourg.

C'est Aloys Mooser qui effectua des transformations du grand orgue de Winterthur qui se terminèrent en 1841-43.

Mais en 1887-88, ce grand orgue fatigué fut complètement transformé et amélioré par le grand facteur Eberhard Friedrich Walcker.
Walcker reprit des éléments et des jeux de Riepp et Mooser pour les adapter à son goût et au goût de l'époque (romantisation).

Une électrification des jeux et claviers eut lieu en 1924 et 34.

Lors de la restauration complète de la Stadtkirche (1982-84), une restauration (1984) de l'orgue eut également lieu dans le sens d'une restitution de l'instrument romantique de Walcker (1888).

C'est la manufacture d'orgues Kuhn de Männedorf près de Zurich qui fut chargée des travaux dans le respect de ce que construisit Walcker.

A noter que l'orgue Riepp de Winterthur fut construit, à l'origine, pour le couvent cistercien de Salem au bord du lac de Constance. Le monastère fut supprimé au 19ème siècle, l'orgue fut mis en vente et racheté par la Ville de Winterthur (rachat par le Conseiller de Ville de l'époque, Jakob Zieger).

Cet orgue Riepp fut d'abord installé sur le jubé de la Stadtkirche de Winterthur.

En 1836, on décida de démolir ce jubé et de déplacer l'orgue sur une tribune occidentale. C'est à ce moment-là que le Positif dorsal de l'orgue Riepp fut enlevé et vendu à Charmey. Aloys Mooser ne put, en fait, pas terminer le travail de transfert et reconstruction de l'orgue Riepp en tribune.
Ce fut finalement l'organier Friedrich Haas qui termina le travail entre 1841 et 43


Haut de page


Photos :

Winterthur Stadtkirche G.O
     
Winterthur Stadtkirche G.O        Winterthur Stadtkirche G.O

Winterthur Stadtkirche G.O


Haut de page    Retour Suisse    Retour tous pays