Orgues en France et dans le monde.
Retour Angleterre       Retour tous pays                                                                     Historique            Photos

Winchester    (GB)

Holy Trinity Cathedral

Willis, 1851 - Hele, 1905 - Harrison, 1988


Composition :

I. Choir II. Great III. Swell expressif IV. Solo expressif Pedal 
         
Open Diapason 8' Double Open Diapason 16' Double Diapason 16' Viola da Gamba 8' Double Open Wood (ext) 32'
Stopped Flute 8' Open Diapason I 8' Open Diapason 8' Voix Celeste (TC) 8' Open Wood 16'
Prestant 4' Open Diapason II 8' Violin Diapason 8' Harmonic Flute 4' Principal 16'
Chimney Flute 4' Stopped Diapason 8' Lieblich Gedeckt 8' Harmonic Piccolo 2' Open Diapason (GT) 16'
Nazard 2 2/3' Claribel Flute 8' Echo Salicional 8' Clarinet 8' Violone (Nave) 16'
Gemshorn 2' Principal I 4' Vox Angelica (TC) 8' Orchestral Oboe 8' Bourdon 16'
Tierce 1 3/5' Principal II 4' Principal 4' Tromba 8' Octave 8'
Larigot 1 1/3' Flute harmonique 4' Lieblich Flote 4' Tuba 8' Stopped Flute 8'
Mixture 1' IV Twelfth 2 2/3' Twelfth 2 2/3' Tuba Clarion 4' Super Octave 4'
Cremona 8' Fifteenth 2' Fifteenth 2' Tremulant  Open Flute 4'
Tremulant  Open Flute 2' Mixture 2' III-IV   Mixture 1 1/3' IV
  Seventeenth 1 3/5' Contra Oboe (ext) 16' II. Nave  Contra Bombarde (ext) 32'
  Full Mixture 1 1/3' IV Contra Posaune 16'   Bombarde 16'
  Sharp Mixture 2/3' III Oboe 8' Bourdon 16' Ophicleide 16'
  Double Trumper 16' Cornopean 8' Open Diapason 8' Fagotto 16'
  Trumpet 8' Clarion 4' Stopped Diapason 8' Trumpet 8'
  Clarion 4' Tremulant  Octave 4' Clarion 4'
      Wald Flute 4'  
      Super Octave 2'  
      Cornet (TC) V  
      Mixture 1 1/3' IV-V  
      Trumpet 8'  
      Tremulant   

Autres caractéristiques :
79 jeux - 4 claviers manuels de 58 notes (5 divisions) et pédalier 30 notes
Traction électro-pneumatique des claviers - Traction électrique des jeux
Accouplements : SW/GT, CH/GT, Solo/GT, SW/CH, Solo/CH, GT/Solo, Solo/SW, Swell 16,8 muet,4; Solo 16,8 off,4
Tirasses : SW/PED, CH/PED 8,4. GT/PED, Solo/PED
Transferts : Anches GT/Solo, Anches GT/PED, Nave/Solo, Nave/GT
Appels : Ophicleide, Bombarde
12 combinaisons générales + 8 par division
Combinateur électronique à 8 niveaux de mémoire
Séquenceur


Haut de page


Historique :



L'histoire de la musique à la cathédrale de Winchester remonte aux temps anciens. Les archives rapportent qu'il y eut un superbe orgue installé sur ordre de l'évêque saint Elphege, au Xe siècle. Cet orgue était le plus considérable de ceux connus à l'époque. Cette présence procurait à Winchester d'être renommé par tout l'Angleterre. Mis à part cet instrument, il n'existe aucun archive sur les instruments qui lui ont succédé et ce, jusqu'à la Restauration.

Au cours du règle de la reine Elizabeth I, l'évêque Robert Horne ordonna le retrait de l'orgue de la cathédrale, En 1646, durant la Guerre civile, Cromwell captura la ville et ses troupes détruisirent complètement l'orgue. Cette destruction est probablement survenue suite à l'autorisation accordée par l'ordonnance d'aoûte 1643 votée par Parlement qui visait la destruction de tous les monuments superstitieux qui incluaient les orgues et leurs buffets.

Après la Restauration, en 1665, le Doyen et le Chapitre signèrent un contrat avec Thomas THAMER, de Cambridge, pour la construction d'un nouvel orgue - neuf jeux pour le grand orgue et cinq jeux pour l'orgue de choeur - au coût de £720. Il sera complété en 1670.

Le 7 décembre 1693, le Doyen et le Chapitre signèrent un contrat avec Renatus HARRIS, de Londres, pour la construction d'un nouvel orgue. Avant la mi-été 1694, HARRIS devait construire un grand orgue de 12 jeux/20 rangs et 925 tuyaux et l'installer dans le buffet existant.

Cet orgue est demeuré à la cathédrale jusqu'en 1852 au moment où il fut remis au facteur WILLIS en tant que paiement partiel sur un nouvel instrument. Il fut, par la suite, reconstruit et installé à l'église Christ Church, Lancaster Gate puis démonté et transféré, en 1884, à l'église St. Peter, Southsea.

Le coeur de l'instrument actuel consiste de la tuyauterie provenant de l'orgue monumental construit par Henry WILLIS pour la Grande Exposition de Hyde Park en 1851. Il était le premier grand orgue entièrement construit par WILLIS. Avec ses 70 jeux, il était le plus considérable lors de l'Exposition. Un intérêt considérable se créa autour de cet instrument incluant une visite privée par la reine Victoria pour l'entendre.

Aussi présent à l'Exposition, l'organiste de la cathédrale de Winchester, Samuel Sebastian WESLEY, se lia d'amitié avec le jeune facteur et collaborera avec lui en 1854. À l'instigation de WESLEY, l'orgue fut installé à Winchester sous une forme réduite mais améliorée avec 49 jeux répartis sur quatre claviers. L'instrument possédait alors des caractéristiques uniques: des boutons-poussoirs et un pédalier concave - une première mondiale pour un orgue installé dans une cathédrale - ainsi que des choeurs et mixtures disponibles tant au niveau des claviers qu'au pédalier. La reine Victoria soutint son intérêt pour l'instrument et, avec le Prince Albert, ils furent parmi les souscripteurs du nouvel instrument. John Staner était l'un des choristes lors du concert inaugural et, cet instrument était bien connu de l'organiste Hubert Parry au cours de ses années de jeunesse. En fait, l'orgue de Winchester était un prototype pour plusieurs autres orgues construites par Henry WILLIS au cours de la longue carrière qui s'échelonna sur presque 60 ans au cours de laquelle sa firme construisit plus de 2 000 instruments.

Après de nombreux services à Winchester, l'orgue fut reconstruit et agrandi par WILLIS en 1897 avec quelques modifications sonores qui reflétaient maintenant sa marque de fabrique et qui répondaient aux goûts du jour. Toutefois, l'instrument conserva toujours sa structure classique.

La firme HELE procéda à un agrandissement considérable de l'instrument en 1905. De ces ajouts, les jeux de Bombarde de la pédale et un jeu de la division Swell demeurent encore dans l'instrument.

La firme HARRISON & HARRISON prend charge de l'entretien de l'orgue et entreprend une reconstruction majeure en 1938 alors que l'instrument adopte une sonorité plus romantique tout en préservant la tuyauterie historique provenant de l'orgue de la Grande Exposition.

Cinquante ans plus tard, de 1986 à 1988, la firme reconstruit l'instrument dans sa forme actuelle de 79 jeux, incorporation la nouvelle division Nave à double usage et une nouvelle division Choir agrandie. La division de la pédale a acquis une meilleure versatilité et plus de clarté par l'ajout de nouveaux choeurs indépendants.
La structure sonore originale de WILLIS a repris sa proéminence par l'élimination de certains des changements apportés en 1905 et 1938.
Mis à part la division de la pédale, il existe aucun emprunt ou extension de jeux dans l'instrument actuel. La console détachée possède 118 tirants de jeux et plusieurs aides.

Il s'agit d'un des orgues les plus universels capables de rendre justice à toute la littérature d'orgue peu importe l'époque, incluant les oeuvres magistrales de J.S. Bach et les oeuvres monumentales romantiques des XIXe et XXe siècles composées en son honneur.


Haut de page


Photos :

Winchester Holy Trinity Cathedral

Winchester Holy Trinity Cathedral                       Winchester Holy Trinity Cathedral
                                                                                            Façade de la Nef

Haut de page    Retour Angleterre    Retour tous pays