Entrez dans le monde magique des orgues.
  Page créée le 25/10/2016   L’orgue Boisseau-Cattiaux (1987) de l’église Notre-Dame de Villedieu-Les-Poêles (50).
Les derniers Les derniers Index par pays Index par pays A propos A propos Accueil Accueil Sources et liens Sources et liens Facteurs d’orgues Facteurs d’orgues Contact Contact
Orgues en France et dans le monde.
Pays : France Région :  Basse-Normandie Départ. : Manche Ville : Villedieu-Les-Poêles Local : Eglise Notre-Dame Facteur : Boisseau-Cattiaux Année : 1987
Passion,     Découvertes,     Partage....
Historique
Disposition
Carte
Cliquer
Haut de page Haut de page Retour France alpha Retour France alpha
Photos
Retour France Dept. Retour France Dept.
Une première église romane fut construite à la fin du 12ème siècle, dont il ne reste aujourd’hui que de rares vestiges (déambulatoire du transept nord et contrefort de la façade). En 1495, l’édifice fut reconstruit dans le style gothique flamboyant. L’église fut saccagée par les huguenots en 1562 et 1590 et à nouveau quasiment détruite, à l’exception du chœur et du transept, par un grand incendie en 1632. La reconstruction de la nef débuta en 1636 dans la disposition qu’elle a encore aujourd’hui, avec deux bas-côtés. Vers 1750, le clocher de la tour-clocher élevée à la croisée du transept a été reconstruit. D’importantes campagnes de restauration ont été effectuées au cours du 19ème siècle. L’église a été classée aux Monuments Historiques en 1979. Le magnifique buffet en tribune au fond de la nef remonte au grand-orgue construit en 1831 par le facteur Michel GUERIN d’Avranches. L’instrument avait alors 32 jeux sur trois claviers et pédalier. Le buffet classique avec son Positif de dos est l’œuvre du menuisier Jean-François Le Héricé. Au 19ème siècle, le facteur Pierre MENARD de Coutances (Manche) est intervenu sur l’instrument. En 1890, la maison MERKLIN de Lyon effectue des travaux. Ces deux interventions modifient la composition de l’orgue. Le Positif de dos est vidé et remplacé par une division de Récit dans le grand buffet. En 1921, c’est la société MUTIN-CAVAILLE-COLL de Paris qui intervient à nouveau sur l’instrument et en modifie l’esthétique. Le récit est reconstruit avec une transmission pneumatique (la transmission du grand-orgue reste mécanique). Le grand buffet est décalé en arrière et une console indépendante est construite. La console en fenêtre est enlevée… En 1940, le facteur Raymond BOUVET de Nantes (Loire-Atlantique), reconstruit à nouveau le Récit, cette fois avec une transmission mécanique. Il reconstruit la Pédale avec une transmission électromécanique. Après la seconde guerre mondiale, l’orgue se dégrade rapidement. Le Récit est démonté. Le buffet est dans un état déplorable. Il subsiste quelques éléments intéressants de tuyauterie de même que les sommiers et l’abrégé du grand-orgue. En 1987, les facteurs Jean-Loup BOISSEAU et Bertrand CATTIAUX de Béthines (Vienne) ont effectué une reconstruction complète de l’instrument. La mécanique, la soufflerie et l’alimentation sont restaurées. Une console en fenêtre est reconstruite. Le buffet est restauré par Yves LE HUEN de Lisieux. Les facteurs rétablissent une disposition de style classique, avec un petit Récit de 2 jeux dans le grand buffet et un nouveau Positif dans le buffet dorsal. Le magnifique buffet restauré a alors retrouvé un matériel sonore et une mécanique d’excellente qualité. En 2000, Jean-Loup BOISSEAU a remplacé au grand-orgue les jeux de dessus de Salicional 8’, Flûte 4’, Quinte et Doublette par un dessus de Bourdon 16’ (au do2), une Grosse Tierce 3’ 1/5, un Nazard et une Tierce. Il a ajouté au Récit un jeu de Bourdon-Flûte 8-4’ et une Trompette 8’ en Chamade. Depuis la sécheresse de 2003, la mécanique et les sommiers ont beaucoup souffert, de plus des vrillettes sont apparues ces dernières années dans les boiseries. Un projet de nouvelle restauration est à l’étude et l’Association des Amis de l’Orgue attend impatiemment les financements et en appelle aux dons. Voir le site de l’Association.
Autres caractéristiques : 28 jeux - 3 claviers manuels et pédalier Transmission mécanique des claviers et des jeux Accouplement : I/II à tiroir - III/II Tirasses : I/P - II/P Diapason : La = 408 Hz