Entrez dans le monde magique des orgues.
   Page créée le 29/08/2016         L’orgue anonyme (1640) de l’église Notre-Dame  de Vicdessos (09).
Les derniers Les derniers Index par pays Index par pays A propos A propos Accueil Accueil Sources et liens Sources et liens Facteurs d’orgues Facteurs d’orgues Contact Contact
Orgues en France et dans le monde.
Pays : France Région :  Midi-Pyrénées Ariège Ville : Vicdessos Local : Eglise Notre-Dame Facteur : Anonyme Année : 1640
Passion,     Découvertes,     Partage....
Historique
Disposition
Carte
Photos
Cliquer
Haut de page Haut de page Retour France Retour France
On sait que la première église romane dédiée à Saint Martin existait à Vicdessos dès 1081 et qu’elle dépendait de l’abbaye St Sernin de Toulouse. De cette époque il subsiste la base carrée de la tour. Le collatéral nord fut construit au 13ème siècle, la nef centrale reconstruite en style gothique au 14ème siècle et le collatéral sud ajouté au 14ème siècle. Le portail méridional date du 15ème siècle. A cette époque le portail ouest fut comblé pour faire place à deux contreforts. La toiture a été rehaussée au 17ème siècle. La chaire en bois peint date de cette époque. Les peintures de la voûte et du chœur ont été restaurées en 1995. Cette église abrite un orgue historique, l’un des trois plus anciens de la région Midi-Pyrénées. On le date de 1640, d’un facteur qui nous est inconnu. Le buffet en chêne et noyer était à l’origine décoré de peintures polychromes et de dorures. La partie basse est ajourée en forme de soleil. La console en fenêtre se trouve à l’arrière du buffet. Une intervention est relevée en 1698, une autre en 1780. L’instrument échappa aux affres de la révolution en étant racheté par le curé de l’église. En 1882, la maison Théodore PUGET de Toulouse est intervenue sur l’orgue et l’a fort malheureusement modifié, pour ne pas dire mutilé. Le clavier d’Echo a été supprimé et une partie de la tuyauterie d’origine a disparu. Le buffet polychrome a reçu une peinture plutôt terne. L’orgue ne fonctionnait plus depuis longtemps lorsqu’il a été « redécouvert » grâce aux recherches effectuées dans les années 1970 par la Société ariégeoise des Sciences, Lettres et Arts, et notamment Mr Jean-Louis GRIL-MAFFRE, qui a mis à jour les archives de la paroisse. L’orgue a été classé en 1977 aux Monuments Historiques pour sa partie instrumentale. En 1986, le facteur Alain LECLERE de La Romieu (Gers) a été chargé d’une restauration complète de l’instrument. Ce facteur de génie est malheureusement décédé au cours de ces travaux en 1987. Son successeur et ami Pierre VIALLE, installé à Fleurance (Gers), a achevé la restauration en 1991. La tuyauterie manquante a été reconstituée avec une grande rigueur historique, l’instrument possédant toujours 500 tuyaux d’origine sur les 967 qu’il comporte au total. La soufflerie a également été restaurée mais elle restait manuelle. Depuis 1995 un mécanisme électromécanique remplace le souffleur.
Retour France Dept. Retour France Dept.
Autres caractéristiques : 16 jeux - 2 claviers manuels et pédalier à la française Transmission mécanique des claviers et des jeux Clavier G.O coupé à : d#'/e' Tirasse G.O permanente Tremblant Tempérament inégal