Entrez dans le monde magique des orgues. Page créée le 10/02/2015 Le grand-orgue Merklin (1868) de l’église Notre-Dame de Versailles (78). Orgues en France et dans le monde. Pays : France Région :  Ile-de-France Départ. : Yvelines Ville : Versailles Local : Eglise Notre-Dame - G.O Facteur : Merklin Année : 1868 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition

Agrandir le plan
Carte Cliquer Photos Après la construction du Château de Versailles par Louis XIV, la ville de Versailles s’agrandit rapidement et la chapelle du château devint vite insuffisante. L’édification de l’église Notre-Dame fut confiée à l’architecte du Roi, Jules Hardouin-Mansart. L’église fut construite entre 1684 et 1686, dans un style classique, avec une nef à trois travées, deux bas-côtés, un transept non saillant. La croisée du transept est surmontée d’un large dôme, qui contribue avec les grandes ouvertures en élévation à la grande luminosité de l’édifice. La chapelle axiale qui prolonge l’abside est dédiée au Sacré-Cœur et a été construite entre 1858 et 1872. A noter les magnifiques vitraux réalisés pour la plupart dans la seconde moitié du 19ème siècle. Le grand-orgue a été construit entre 1687 et 1691 par le facteur Julien TRIBUOT de Paris. Ce dernier sera associé au début du 18ème avec Robert CLICQUOT dans la réalisation de l’orgue de la Chapelle Royale voisine. L’imposant buffet est l’œuvre du maître-menuisier Antoine RIVERT et les sculptures ont été réalisées par HURTELLE. Le buffet était de couleur blanc et or à l’origine. En 1766, François-Henri CLICQUOT intervient sur l’instrument et effectue des modifications mineures. En 1834, l’instrument est restauré par le facteur parisien Louis-Paul DALLERY. En 1868, l’orgue a été entièrement reconstruit par Joseph MERKLIN, facteur d’origine allemande précédemment installé à Ixelles (Belgique) et installé depuis 1858 à Paris (Société anonyme pour la fabrication de Grandes Orgues, après le rachat de DUCROQUET). Le buffet a été restauré et repeint dans sa couleur chêne ciré actuelle. En 1893, les frères Eugène et John ABBEY qui viennent de construire l’orgue de chœur, effectuent des travaux de réparation et d’entretien. Ils obtiennent le contrat d’entretien du grand orgue. En 1930, le buffet a été classé aux Monuments Historiques. En 1935, la maison BEUCHET-DEBIERRE de Nantes (Loire-Atlantique) a effectué des travaux de réparations et d’entretien. En 1948, l’orgue a été entièrement restauré par la maison de Victor GONZALEZ de Châtillon-sous-Bagneux (Hauts-de-Seine). La transmission est refaite en électro-pneumatique. En 1970, le facteur Erwin MÜLLER de Croissy-sur-Seine (Yvelines) a rajouté 6 jeux. L’orgue a été réharmonisé par Adrien MACIET, harmoniste de la maison MÜLLER. En 1989, le facteur Pierre MACIET de Montainville (Yvelines), fils d’Adrien MACIET, a effectué un relevage de l’orgue. Voir l’orgue de choeur Abbey Autres caractéristiques : 56 jeux - 3 claviers manuels de 56 notes et pédalier 32 notes Transmission électropneumatique des claviers et des jeux Accouplements : I/II - III/II (16,8,4') - III/I - III/III (16,4') Tirasses : I/P - II/P - III/P Appel d'anches: I, II, III Voir l’orgue de la chapelle