Entrez dans le monde magique des orgues.
Page créée le 14/11/2016    L’orgue Leymarie (1847)  de l’église Notre-Dame de Vanxains (24).
Les derniers Les derniers Index par pays Index par pays A propos A propos Accueil Accueil Sources et liens Sources et liens Facteurs d’orgues Facteurs d’orgues Contact Contact
Orgues en France et dans le monde.
Pays : France Région :  Aquitaine Départ. : Dordogne Ville : Vanxains Local : Eglise Notre-Dame Facteur : Leymarie & Trouillet / Thomas Année : 1847 / 1982
Passion,     Découvertes,     Partage....
Historique
Disposition
Carte
Cliquer
Haut de page Haut de page Retour France alpha Retour France alpha
Photos
Retour France Dept. Retour France Dept.
L’église Notre-Dame a été construite en deux campagnes au 12ème siècle : d’abord la nef centrale, voûtée d’un berceau brisé, puis un peu plus tard l’avant-chœur, coiffé d’une coupole et le chœur surmonté d’une tour. Une salle de défense relie cette tour du chœur au clocher. Le bas-côté nord de trois travées a été construit au 16ème siècle. A cette même époque ou peut-être au 17ème siècle, la façade a été renforcée et dotée de son portail à cinq voussures, surmonté d’un clocher barlong. Il faut noter le contraste entre l’austérité des façades extérieures de l’église et la richesse des décors sculptés à l’intérieur. A noter également une inscription gravée de 15 lignes dans l’embrasure de l’une des fenêtres du chœur et datée du début du 13ème siècle. L’église a été classée aux Monuments Historiques en 1908. L’église possède un très bel instrument en tribune. L’histoire de cet orgue longtemps méconnue, n’a été mise à jour qu’à la suite d’une étude menée par l’organiste parisien Jean- Michel DIEUAIDE pour le compte du Ministère de la Culture en 1980. L’orgue à l’abandon depuis 1917 ne comptait plus que 197 tuyaux présents sur les 324 d’origine. L’étude de 1980 nous indique que cet orgue a été construit par les facteurs LEYMARIE et TROUILLET en 1847. Ces facteurs du Roy, élèves de Louis CALLINET à Paris, ont également construit l’orgue de l’église Notre-Dame de Montpon-Ménestérol (Dordogne). A l’origine l’instrument comportait 6 jeux sur un clavier de 54 notes et un pédalier à la française de 18 marches en tirasse, avec une console détachée. Grâce à l’action de Francis CHAPELET et au financement des collectivités, l’orgue a été restauré dans son état original par le facteur belge Alain THOMAS de Ster-Francorchamps. Les jeux disparus, dont la Trompette, ont été reconstruits. Deux jeux de pédale ont été ajoutés ainsi qu’un Plein-Jeu et un dessus de Chamade 8’ au clavier, dans le style espagnol. Le buffet a été décoré par Roger CHAPELET, père de Francis. L’église Notre-Dame a ainsi recouvré son instrument historique, particulièrement intéressant.
Autres caractéristiques : 10 jeux - 1 clavier manuel de 54 notes et pédalier 30 notes Transmission mécanique des claviers et des jeux Tirasse : I/P Tremblant