Entrez dans le monde magique des orgues. Page créée le 18/09/2010 L’orgue Loret (1874) de la chapelle du collège St François Xavier de Vannes (56). Orgues en France et dans le monde. Pays : France Région :  Bretagne Départ. : Morbihan Ville : Vannes Local : Collège St François-Xavier Facteur : Loret Année : 1874 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition
Carte Cliquer Photos Cet instrument se situe dans la grande chapelle du collège St François-Xavier de Vannes, célèbre collège des Jésuites, situé près du port de Vannes. L’origine de cet instrument est restée longtemps inconnue. Ce n’est que depuis l’expertise réalisée par Pierre CHERON en 1984, que l’origine belge a été supposée. Les archives du Collège ont par la suite permis d’identifier le facteur comme étant Hyppolyte LORET. L’orgue a été construit en 1873 et achevé au printemps 1874. Le contremaître de LORET, Adrien VAN BEVER et son frère Salomon ont été les principaux artisans de cette construction. La disposition de l’instrument est restée quasiment inchangée. Il disposait dès l’origine de 32 jeux répartis sur deux claviers et pédalier. La console détachée de plus de trois mètre de l’orgue fait face au buffet. La mécanique se compose de vergettes et d’équerres ainsi que d’un levier pneumatique (type machine Barker) propre à LORET. Le buffet a été réalisé par le menuisier DAOULAS de Quimper. Il encadre la rosace bleutée d’Antoine LUSSON. En 1939, l’orgue a fait l’objet d’un relevage complet réalisé par la maison GAUDU de St Brieuc. En 1949, un incendie ravagea une grande partie du collège, mettant en émoi la ville de Vannes. L’orgue fut démonté dans la précipitation et en souffrit quelque peu. La même année la maison BEUCHET, successeur de DEBIERRE de Nantes assura le remontage et la restauration. Le Cromorne du Récit a été remplacé par un Clairon 4’ et le Cromorne placé au Grand-orgue à la place du Mélophone de LORET. Dans les années 1970/1980, l’orgue se dégrada pour devenir quasiment injouable. En 1983, l’association des Amis de l’Orgue vit le jour et en 1984, le facteur Pierre CHERON effectua une expertise de l’instrument. En 1990, le facteur Claude THIBAUD et l’harmoniste Hervé CLENET ont effectué une restauration complète de l’orgue de LORET. Autres caractéristiques : 32 jeux - 2 claviers manuels de 56 notes et pédalier 30 notes Transmission mécanique des claviers et des jeux Accouplements : II/I - II Sup/II Tirasse : I/P / II/P Appels d'anches I/II/P