Orgues en France et dans le monde.

Retour Allemagne       Retour tous pays                                                                                         Jeux allemands            Historique             Photos

Ulm  (D)

Cathédrale luthérienne Ste Marie

Walcker, 1969


Composition :

I. Rückpositiv II. Hauptwerk III. Brustwerk  IV. Oberwerk  V. Mittelwerk  Pedalwerk 
           
Praestant 8' Praestant 16' Flötenprinzipal 8' Stillbordun 16' Quintadena 16' Grossprinzipal 32'
Metallgedackt 8' Grossoktave 8' Rohrgedackt 8' Schwellprinzipal 8' Schwegelprinzipal 8' Prinzipalbass 16'
Weidenpfeife 8' Hölzern Flöte 8' Quintade 8' Hölzern Gedackt 8' Flûte octaviante 8' Subbass 16'
Oktave 4' Spitzgambe 8' Prinzipal 4' Gambe 8' Spillpfeife 8' Gedacktbass 16'
Flötgedackt 4' Oktave 4' Koppelflöte 4' Gambe celeste 8' Gemshorn 4' Quintbass 10 2/3'
Gemsnasat 2 2/3' Hohlflöte 4' Fugara 4' Schwelloktave 4' Traversflöte 4' Oktavbass 8'
Superoktave 2' Scharfquinte 2 2/3' Oktave 2' Rohrflöte 4' Dolkan 2' Spitzflöte 8'
Waldflöte 2' Weitoktave 2' Blockflöte 2' Gemsquinte 2 2/3' Kornet 8' V Terzbass 6 2/5'
Sifflöte 1' Grosssesquialter 5 1/3'+3 1/5' II Salizet 2' Feldflöte 2' Rauschoktave 4' III Choralbass 4'
Terznone 1 3/5'+8/9' II Grossmixtur 2' V-VI Klein-Nasat 1 1/3' Kleinterz 1 3/5' Palettenkornett 2' III Rohrpommer 4'
Scharfmixtur 1' V-VI Kleinmixtur 1' IV-V Nonenpfeife 8/9' Septimflöte 1 1/7' Gross Mischung 2 2/3' VI-VII Nachthorn 2'
Tuba triumphalis 8' Blockwerk 8' VII-VIII Mixtur 2' V-VI Vogelpfeife 1' Klingend Zimbel 1/2' IV Theorbe 5 1/3' III
Rohrschalmey 8' Grosstrompete 16' Zimbel 1/2' III Grossmixtur 2' VII-VIII Grosstuba (chamade) 16' Mixturbass 4' VI
Vox humana 4' Helltrompete 8' Dulzian 16' Corona 1/6' III Mitteltuba (chamade) 8' Bombarde 32'
Schalmey 4' Kleintrompete 4' Hautbois 8' Fagott 16' Kleintuba (chamade) 4' Posaunenbass 16'
Tremulant    Krummhorn 8' Trompete 8' Tremulant  Dulzianfagott 16'
    Cromorne 8' Clarine 4'   Trompete 8'
    Tremulant  Tremulant    Klarine 4'
          Singend Kornett 2'
          Tremulant

Autres caractéristiques :
98 jeux - 5 claviers manuels et pédalier - 8.900 tuyaux
Traction mécanique des claviers
Traction électrique des jeux
Sommiers à registres
Étendue des claviers : 58 notes (C-a3)
Étendue du pédalier : 32 notes (C-g1)
Combinaisons ajustables : 4 généraux
Zimbelstern



Haut de page


Historique :


La cathédrale :

La cathédrale (Münster) luthérienne Saint-Marie est l'église la plus haute du monde avec son clocher qui atteint 161,5 mètres (530 pieds) de haut et avec ses 768 marches. C'est un exemple exceptionnel de l'architecture gothique religieuse qui a été, de 1890 à 1908, le plus haut édifice du monde.

L'orgue :

Il est pensable que des orgues ont existées dans les édifices précédant la cathédrale actuelle. Une première mention, retrouvée dans les archives, remonte à 1416 alors qu'il est question d'un rapport soumis par l'organiste. Quant à la mention suivante, elle remonte à 1431 alors qu'un orgue est construit par le facteur Ludwig, de Breslau. Cet instrument sera agrandi, par Konrad Rotenburger, une première fois en 1439 et une seconde fois en 1488.

L'orgue est détruit lors de la Réforme. Un ancien rapport mentionne que « lorsqu'ils n'étaient pas capable de détruire la tuyauterie et le buffet avec leurs mains nues, ils utilisaient des cordes et des chaînes et même des chevaux pour les démolir ».

De 1576 à 1579, le facteur Kaspar Sturm, de Schneeberg, fut chargé de construire un nouvel orgue de 34 jeux et possédant plus de 3 000 tuyaux au coûts de 11 000 florins. En 1595 (ou 1599), les facteurs Conrad Schott, Peter Grünwald, de Nürnberg, and Andreas Schneider, de Reutlingen, agrandissent l'orgue à 39 (ou 40) jeux.
Entre temps, le théologien Martin Luther approuvait l'utilisation de la musique et de l'orgue durant les services religieux.

En 1630, l'orgue est rénové par Johannes Meier. En 1698, une violente tempête s'abat sur la tour et ruine 500 tuyaux. Ils seront réparés l'année suivante par Chrysostomus Baur.

Après quatre ans de travail, Georg Friedrich Schmahl installe, en 1735, de nouveaux claviers, de nouveaux sommiers ainsi qu'une division de Rückpositiv. L'instrument possède alors 45 jeux répartis sur trois claviers et pédale.
C'est cet instrument que joua Wolfgang Amadeus Mozart lors d'un arrêt à Ulm au cours de l'été 1763.

En 1856, le facteur Eberhard Friedrich Walcker agrandit l'orgue à 100 jeux répartis sur quatre claviers et pédalier (double pédale) avec une traction mécanique. À ce moment, cet instrument est le plus grand au monde.

Un nouveau buffet est construit pour l'instrument en 1880 et, en 1930, la traction mécanique est remplacée par une traction électro-pneumatique et l'on ajoute neuf nouveaux jeux.

L'instrument est complètement reconstruit, de 1967 à 1969, par la firme Eberhard Friedrich Walcker & Co., de Ludwigsburg, tout en réutilisant la tuyauterie existante. Le devis et la conception du buffet sont l'oeuvre du Dr. Walter Supper.

L'instrument, considéré comme étant l'opus 5000, possède maintenant cinq claviers manuels et environ 8 900 tuyaux.

En 1997, un combinateur électronique fut installé par le facteur Reinhard Tzschöckel, de Althütte.


Haut de page


Photos :

Ulm Cathédrale Ste Marie
               
Ulm Cathédrale Ste Marie
    
Ulm Cathédrale Ste Marie
 
     
Ulm Cathédrale Ste Marie


Haut de page    Retour Allemagne    Retour tous pays