Entrez dans le monde magique des orgues.
 Page créée le 04/07/2018   Orgue Pino Velasco (1714) de la cathédrale Ste Marie  de Tui (Espagne)
Orgues en France et dans le monde.
Pays : Espagne Région :  Gallice Ville : Tui Local : Catedral de Santa-Maria (Orgue de l’Epitre) Facteur : Pino y Velasco Année : 1714
Passion,     Découvertes,     Partage....
Historique
Disposition
Carte
Cliquer
Haut de page Haut de page Retour Espagne Retour Espagne
Photos
Autres caractéristiques : 15 jeux - 2 claviers manuels de notes 54 notes et pédalier 30 notes Transmission mécanique des claviers et des jeux Claviers divisés à c'/c#' Accouplements : II/I (B/D) Tirasses : I/P - II/P Etoile de clochettes *Rossignol
La cathédrale Santa María de Tui s’élève sur les hauteurs de la ville et impressionne par ses allures de forteresse. Elle a été érigée entre 1120 et 1180 dans le pur style roman. La salle du chapitre, de dimensions imposantes, a été construite en 1138. L’édifice a été achevé au début du 13ème siècle avec notamment les voûtes de la nef et la façade occidentale avec son porche majestueux, qui ont apporté les premiers éléments gothiques apparus en Espagne. On pense que c’est l’œuvre de maîtres maçons venus de France et qui avaient travaillé sur les premières cathédrales gothiques de Laon ou de Chartres. La cathédrale se compose d’une nef avec deux collatéraux, d’un transept et d’un chœur avec son déambulatoire et se termine sur un chevet plat. Le cloitre a été réalisé dans la seconde moitié du 13ème siècle dans le style gothique cistercien. Des travaux de restauration importants ont été effectués à la fin du 15ème siècle avec la reconstruction d’un toit plat. A noter que les piliers de la nef centrale sont reliés par des contreforts intérieurs horizontaux, ceci parce que les parois latérales de la nef sont légèrement inclinées vers l’intérieur. La cathédrale est depuis 1959 co-cathédrale du diocèse de Tuy-Vigo. La cathédrale possédait deux instruments au 17ème siècle, un grand orgue et un petit orgue. Les archives font état d’une réparation confiée en 1636 à un certain Baltazar MACHADO, lequel fit un si mauvais travail qu’il fut jeté en prison… En 1714, Antonio del PINO y VELASCO de Palence (Castille-et-Léon - Espagne) fut chargé de construire les deux orgues placés en vis-à-vis dans la nef. Celui de l’Epitre était entièrement neuf, celui de l’évangile était l’ancien orgue restauré et modifié pour s’accorder avec l’instrument neuf et placé dans un buffet neuf similaire à celui opposé. Ces buffets furent réalisés par Domingo Rodriguez de Pazos, maître charpentier de Fornelos (Portugal). Les orgues dominaient à cette époque le chœur central. La structure et la décoration baroque de ces deux buffets est absolument remarquable. En 1754, les deux instruments ont fait l’objet d’une restauration par le facteur Juan Francisco de TOLEDO de Palence. Une nouvelle restauration de l’orgue de l’épitre fut confiée en 1780 à Lorenzo MONTEROSSO, facteur venu de France, remplacé quelques mois plus tard par le facteur González MALDONADO de St Jacques de Compostelle. A partir de 1925, l’orchestre fort réputé de la cathédrale fut supprimé et dès lors les deux orgues furent peu à peu délaissés. En 1958, le chœur et ses stalles furent déplacés près du chevet, derrière le maître-autel. En 1960, une première restauration des buffets, abimés lors du déplacement du chœur, fut réalisée par Francisco del Río, ébéniste de St Jacques de Compostelle. De 1993 à 1995, l’orgue de l’épitre a été reconstruit par la maison de Gerhard GRENZING d’El Papiol (Barcelone – Espagne). Le facteur a réutilisé une partie du matériel sonore et ajouté certains jeux dans le style baroque. Il a ajouté un seconde division, en grande partie en transmission du grand-orgue et un pédalier de 30 notes, permettant ainsi l’interprétation d’un répertoire élargi. Les deux buffets ont été restaurés par Ignacio Márquez. Plusieurs jeux supplémentaires étaient réservés dans l’attente d’un financement. L’orgue a été inauguré en octobre 1995. Son vis-à-vis de l’évangile attend une prochaine restauration.
Vue vers le fond de nef. L'orgue de l'épitre est à gauche. Vue vers le choeur. L'orgue de l'épitre est à droite.
orgue, orgues, orgues à tuyaux, organ, orgel, organo, organy, varhany