Entrez dans le monde magique des orgues.
Page créée le 28/04/2017 Orgue Herbuté (1853) de l’église Saint-Genès de Thiers (63).
Les derniers Les derniers Index par pays Index par pays A propos A propos Accueil Accueil Sources et liens Sources et liens Facteurs d’orgues Facteurs d’orgues Contact Contact
Orgues en France et dans le monde.
Pays : France Région :  Auvergne Départ. : Puy-de-Dôme Ville : Thiers Local : Eglise Saint-Genès Facteur : Herbuté Année : 1853
Passion,     Découvertes,     Partage....
Historique
Disposition
Carte
Cliquer
Haut de page Haut de page Retour France alpha Retour France alpha
Photos
Retour France région Retour France région
A cet emplacement il existait dès le 6ème siècle une ancienne église déjà dédiée à St Genès, martyr originaire de Mycènes (Grèce), supplicié et décapité au 3ème siècle au lieu-dit le « Creux de l’Enfer »  tout proche. L’église actuelle a été édifiée au 11ème siècle. Comme de nombreux autres édifices romans de la région, la pierre utilisée pour la construction est de l’arkose. La coupole du 11ème siècle qui surmonte la croisée du transept est remarquable par ses dimensions. La nef romane à trois vaisseaux a été remaniée au 13ème siècle avec sa voûte sur croisée d’ogives. L’église était alors une collégiale, comme en témoignent les stalles des chanoines dans le chœur (reconstruites au 17ème siècle). Le clocher fut détruit par les huguenots en 1568. Des chapelles latérales de style gothique furent édifiées au 16ème et au 17ème siècle. Au 19ème siècle, vers 1860, la façade a été restaurée et le porche et le clocher ont été reconstruits. Lors de ces travaux a été mise à jour une très ancienne mosaïque, visible dans l’une des chapelles latérales de l’église, et qui daterait sans doute de la construction du 11ème siècle. A voir également une Piéta du 16ème siècle et une très belle statue de Jeanne d’Arc (1930). L’église a fait l’objet d’importants travaux de restauration dans les années 1970. En 1853, l’église se dota d’un grand-orgue, placé en tribune au fond de la nef. L’orgue fut remonté en 1863 lors de la restauration de la façade et de la reconstruction du porche. Cet orgue de 37 jeux sur trois claviers et pédalier est l’œuvre du facteur Joseph HERBUTÉ. Ce facteur d’orgues était originaire d’Alsace, fils d’Antoine HERBUTÉ actif en Alsace de 1830 à 1850, et c’est ici l’une de ses seules œuvres connues. L’instrument de St Genès est frappant par la beauté de son buffet, de style classique. La disposition sonore est caractéristique du style de transition des années 1850, entre le style classique du 18ème et le style romantique apparu dans le 2ème quart du 19ème siècle. La transmission est mécanique et est aujourd’hui assistée d’une machine Barker au grand-orgue. La console est en position centrale au pied du buffet. Le Positif de dos est factice, la division de Positif se trouvant dans le grand buffet. L’orgue a été restauré et quelque peu modernisé en 1917 par la maison MICHEL-MERKLIN-KUHN de Lyon. La partie instrumentale de l’orgue a été classée aux Monuments Historiques en 1980. De 1997 à 1999, l’instrument a été entièrement restauré et réharmonisé par les facteurs Jean-Pascal VILLARD de Thénezay (Deux-Sèvres), Claude MADIGOUT de Nalliers (Vendée)  et la maison SIMON de Sugères (Puy-de-Dôme) pour la mécanique. La sonorité de cet orgue est particulièrement agréable et attachante.
Autres caractéristiques : 37 jeux - 3 claviers manuels de 56 notes et pédalier 30 notes Transmission mécanique des claviers et des jeux Machine Barker au G.O Accouplements : I/II (8,16') - III/II (8,16') Tirasses : I/P - II/P - III/P Appel Anches Pédales, Grand-orgue, Récit Expression récit
Photo Didier Jouet
orgue, orgues, orgues à tuyaux, organ, orgel, organo, organy, varhany