Entrez dans le monde magique des orgues.
Page créée le 03/08/2017 L’orgue Serassi (1807) de la Collégiale Notre-Dame de Tende (06).
Orgues en France et dans le monde.
Pays : France Région :  Provence-Alpes-Côte d’Azur Départ. : Alpes-Maritimes Ville : Tende Local : Collégiale Notre-Dame Facteur : Serassi Année : 1807
Passion,     Découvertes,     Partage....
Historique
Disposition
Carte
Cliquer
Haut de page Haut de page Retour France alpha Retour France alpha
Photos
Retour Région Retour Région
La collégiale Notre-Dame de l’Assomption, qui s’appelait à l’origine Ste Marie du Bois, fut construite à la fin du 15ème siècle à la demande du comte de Tende, Honoré de Lascaris. Elle fut achevée en 1506 et consacrée en 1518. Elle remplaçait une ancienne église romane du 12ème siècle détruite par un incendie en 1466. L’édifice orienté du nord vers le sud est de style gothique avec des influences baroques et lombardes. Il se compose d’une nef centrale et de deux collatéraux et se termine par un chevet semi- circulaire entouré de deux chapelles latérales. Le clocher carré de style lombard surmonté d’une coupole se dresse au milieu de la façade à l’est. Le remarquable portail Renaissance de la façade, en schiste vert de la vallée de La Roya, a été réalisé en 1562 par les frères Varences de Cenova (Italie). Il représente le Christ entouré de ses douze apôtres. A noter des autels et leurs retables du 17ème siècle, un triptyque du 17ème également, don de Charles-Emmanuel II, une Piéta en olivier polychrome du 18ème siècle. La chapelle à gauche du chœur donne accès aux tombeaux de la famille Lascaris. Le décor peint de la voûte date du 19ème siècle. Entre 2007 et 2009, la collégiale a fait l’objet d’une restauration qui a concerné notamment les peintures et les enduits intérieurs. La collégiale est classée aux Monuments Historiques depuis 1949. Le premier orgue de la collégiale fut construit en 1672 et 1673, vraisemblablement par le facteur Johann Balthazar MÜLLER, originaire de Suisse et installé alors dans la région de Cuneo (Piémont-Italie). Le buffet que l’on voit toujours est l’œuvre du sculpteur italien Pietro MARCO de Demonte (Piémont) qui a également réalisé plusieurs retables de la collégiale. L’instrument fut dégradé lors de l’occupation du Comté de Nice en 1792. En 1807, la fabrique confia la reconstruction d’un orgue neuf dans le buffet historique au facteur Giuseppe SERASSI de Bergame (Italie). Celui-ci réalisa l’orgue actuel avec un caractère sonore résolument original, mêlant les jeux classiques à des jeux orchestraux et des effets de percussions quasi militaires… En 1816, ses fils Carlo et Giuseppe SERASSI ont remplacé la Sesquialtera II par un dessus de Fiagioletto II. En 1862, Giacomo SERASSI a effectué des travaux et a ajouté un dessus de Cor Anglais. En 1881, les frères VITTINO de Centallo (Piémont-Italie) ont restauré l’instrument et porté l’étendue du clavier de 53 à 58 notes par la suppression de la première octave courte et l’ajout de 4 notes à la dernière octave. Un sommier supplémentaire a été ajouté. Ces travaux n’ont pas altéré la disposition de l’orgue. En 1942, la maison VITTINO a effectué des travaux d’entretien. En 1971, le facteur Philippe HARTMANN d’Audelange (Jura) a effectué un relevage de l’orgue. En 1988, le facteur Yves CABOURDIN - Manufacture Provençale d’Orgues de Carcès (Var) - a effectué un nouveau relevage de l’orgue. Il faut noter qu’aucune des interventions effectuées depuis sa construction n’ont altéré la disposition et le caractère sonore original et authentique de l’instrument. C’est ainsi l’un des exemples les mieux conservés de la facture piémontaise du 19ème siècle. L’instrument a été classé dans sa totalité aux Monuments Historiques en 1971. Merci à Pierre-Olivier Maitre pour son aimable communication. Ci-dessous deux liens intéressants sur la région et ses instruments : http://orgue06.free.fr/orgTende.html https://lavalleedelaroyaterredefrontieres.wordpress.com/2016/01/08/les-orgues/  et :   http://www.vpah-royabevera.com/index.php
Autres caractéristiques : 19 jeux - 1 clavier manuel de 58 notes et pédalier 20 marches Clavier manuel divisé au si'/do' Tirasse : I/P Terza mano (accouplement des octaves aigües) Banda militare (Grosse caisse et cymbale) Timpani (2 tuyaux imitant un roulement de timbales) Campanelli (Carillon)
Photo : Saorgin Photo : Duresme Photo : Duresme Photo : Duresme René Saorgin  à Tende - 1981 René Saorgin   fête Noël à Tende
orgue, orgues, orgues à tuyaux, organ, orgel, organo, organy, varhany