Orgues en France et dans le monde.

Retour Australie       Retour tous pays                                                                          Historique           Photos

Sydney  (Australie)

St Andrew's Anglican Cathedral

Létourneau, 1998


Composition :

I / Grand-Orgue   II / Récit expressif III / Bombarde   IV / Positif Pedal
         
Bourdon 16'  Bourdon 16'  Violon 16'  Lieblich Gedeckt 8' Double Open Wood 32'
First Open Diapason 8'  Open Diapason 8'  Open Diapason 8'  Pierced Gamba 8' Open Bass 16'
Second Open Diapason 8'  Stopped Diapason 8' Principal 4'  Dulciana 8' Violon 16' (Bomb)
Spitz Flute 8'  Cone Gamba 8'  Mixture IV  Gemshorn 4' Sub Bass 16'
Stopped Diapason 8'  Voix Celeste 8'  Grand Cornet V  Lieblich Flute 4' Principal 8'
Octave 4'  Octave 4'  Bombarde 16'  Flautina 2' Violoncello 8'
Harmonic Flute 4'  Suabe Flute 4'  Bombarde 8'  Clarionet 8' Bass Flute 8'
Twelfth 3'  Fifteenth 2'      Fifteenth 4'
Fifteenth 2'  Sesquialtera III      Mixture III
Mixture V  Mixture IV      Contra Trombone 32'
Trumpet 8'  Double Trumpet 16'      Trombone 16'
Clarion 4'  Horn 8'      Trumpet 8'
  Oboe 8'       
  Vox Humana 8'       
  Clarion 4'       

Autres caractéristiques :
58 jeux - 4 claviers manuels de 58 notes et pédalier de 30 notes
Transmission mécanique et électrique des claviers
Traction électro pneumatique des jeux
Copulas : II/I - III/I - IV/I - III/II - I/IV - II/IV - III/IV
Tirasses : I/P - II/P - III/P - IV/P
Combinateur électronique SSL 64 niveaux de mémoire
Pédale de crescendo programmable
Tremblant au récit et positif


Haut de page


Historique :



Sur les 40 instruments construits par le facteur britannique HILL & Son pour l'Australie dans la seconde moitié du 19è siècle, le premier de ceux-ci fut celui de la Cathédrale anglicane St Andrew de Sydney.
L'orgue fut achevé en 1866. Il avait 37 jeux sur 3 claviers et pédalier.

Il a été construit suivant les plans de buffet dessinés par l'architecte de la cathédrale, Sir Edmund Blacket.

Les tuyaux disposés en 5-25-5 étaient peints et coiffés d'une couronne.

En 1899, William DAVIDSON modernisa l'instrument en remplaçant la traction mécanique par une transmission pneumatique tubulaire. Il ajouta 4 jeux et des tremblants.

En 1920, l'orgue HILL présentait de nombreuses défaillances et il était réputé sous dimensionné pour la cathédrale. On fit donc l'acquisition d'un orgue WHITELEY.

Cet orgue avait été construit pour l'Hôtel de Ville de Guilford dans le Surrey (GB).
En raison de conditions inacceptables imposées par la ville, l'instrument n'a jamais été posé et fut donc mis en vente.

St Andrew en fit l'acquisition et l'orgue fut expédié en Australie en 1829.
Il a été monté par la firme WHITELEY et TC Edwards. Les travaux prirent un an.
Le nouvel instrument, installé en face de l'orgue HILL, fut inauguré le 12 octobre 1930.

En 1948, cet orgue relativement peu fiable, présentait des signes de faiblesse. De ce fait on recommença à utiliser le vieil orgue HILL.

En 1949, la firme HILL, NORMAN & BEARD fit un devis pour reconstruire et combiner les deux grandes orgues de la cathédrale. Le devis fut accepté en 1952.

Les deux instrument étaient reliés par une transmission électro-pneumatique à une nouvelle console de 4 claviers et pédalier située derrière le choeur. L'orgue WHITELEY fut déplacé dans le transept Nord pour se compléter avec l'orgue HILL situé dans le transept Sud. Une partie des jeux furent disposés entre les deux buffets et quelques jeux ajoutés. Le diapason de l'orgue HILL fut accordé sur celui de l'orgue WHITELEY.

L'ancienne console WHITELEY a été transférée à l'église anglicane St Paul, ainsi que 16 tuyaux originaux de la façade HILL.

Le nouvel instrument comptait 77 jeux, 22 combinaisons et près de 4.700 tuyaux.

En 1984, la firme PITCHFORD & GARSIDE a installé un système numérique avec 6 niveaux de mémoire, dont 2 réservés aux organistes venant faire des récitals.

A la fin des années 1980, cet instrument complexe connut de nombreux déboires, notamment au niveau de la jonction des deux orgues.
L'orgue tomba malencontreusement en panne la veille de la visite de la Reine et du Duc d'Edimbourg...

Plusieurs projets furent étudiés pour remédier à cette situation. Finalement ce fut le devis LETOURNEAU (Canada) qui fut retenu : il consistait dans la restauration et l'agrandissement de l'orgue HILL de 1866.

La traction du Grand-orgue, du positif et du récit a été rétablie en mécanique. ( On peut également basculer vers une assistance électrique ). Les accouplements sont électriques à l'exception de ceux du Grand-Orgue qui sont mécaniques. La Pédale et la Bombarde ont une traction électro-mécanique.

LETOURNEAU a utilisé le plus possible des éléments originaux de l'orgue HILL. Les spécifications du G.O et du positif ont notamment été restaurées conformément à l'original.

Les tuyaux de façade ont été reconstruits et retravaillés selon les tuyaux originaux (toujours présents à l'église St Paul).

Le récit a été reconstruit entièrement et a été agrandi.

La pédale a été restaurée, avec quelques ajouts.

La division de Bombarde est neuve.

Une division de Solo a été préparée avec la composition suivante :

 
Solo (prévu)  
 
Harmonic Flute 8' 
Violoncelle 8' 
Viole d'orchestre 8'
Viole Celeste 8' 
Flute 4' 
Piccolo 2' 
Trompette 8' 
Corno di Bassetto 8' 
Cor Anglais 8' 
Tuba 8' 


Haut de page


Photos :

Sydney St Andrew
                        
Sydney St Andrew          Sydney St Andrew

Sydney St Andrew


Haut de page    Retour Australie    Retour tous pays