Entrez dans le monde magique des orgues.
Page créée le 16/07/2008 Mise à jour le 15/09/2010 L’orgue de choeur Merklin (1878) de la Cathédrale Notre- Dame de Strasbourg (67).
Index par pays Index par pays A propos A propos Accueil Accueil Sources et liens Sources et liens Facteurs d’orgues Facteurs d’orgues Contact Contact
Orgues en France et dans le monde.
Pays : France Région :  Alsace Départ. : Bas-Rhin Ville : Strasbourg Local : Cathédrale Notre-Dame Facteur : Merklin Année : 1878
Passion,     Découvertes,     Partage....
Historique
Disposition
Carte
Cliquer
Haut de page Haut de page Retour France alpha Retour France alpha
Photos
Retour France Dept. Retour France Dept.
La Cathédrale a possédé un orgue de chœur depuis le 14ème siècle… En 1478, Frederik KREBS d’Ansbach construisit un nouvel orgue de chœur qui disparut pendant la réforme. En 1660, un autre orgue est construit par Mathias TRETZCSCHER de Culmbach. Il n’y restera qu’une vingtaine d’années. En 1712, un nouvel instrument est installé par Joseph VALTRIN et disparaitra à la révolution. En 1875, l’orgue de chœur actuel est commandé à Joseph MERKLIN et est achevé en 1878. L’instrument disposait à l’origine de 23 jeux sur 2 claviers et pédalier. La console était en fenêtre latérale et la transmission mécanique disposait d’une machine BARKER. Le Buffet réalisé par la maison KLEM de Colmar a deux façades. En 1909, des travaux d’entretien furent effectués par la maison ROETHINGER. En 1958, des modifications importantes sont apportées à l’orgue par Max ROETHINGER qui apporte une teinte néo-classique à l’orgue avec des Mixtures au grand-orgue. En 1976, Jean-Georges KOENIG restaura l’instrument et apporta de nouvelles modifications : les jeux furent répartis sur un troisième clavier dit de Résonance, la nouvelle console à trois claviers fut placée à l’avant de l’orgue. KOENIG a ajouté un Dessus de Cornet et une Trompette au grand-orgue ainsi qu’un Cromorne au Récit. Il a réharmonisé l’orgue dans le style néo-classique et recomposé les Mixtures de ROETHINGER. Après l’achèvement du grand-orgue en 1981 par Alfred KERN, il fut décidé de restaurer l’orgue et de lui restituer son caractère romantique original. Les travaux confiés à Daniel KERN ont été achevés en 1989.
Autres caractéristiques : 23 jeux - 3 claviers manuels de 56 notes et pédalier 30 notes Transmission mécanique des jeux et des claviers Accouplements : II/I  - III/I Tirasses : I/P - II/P - III/P Rossignol
Les derniers Les derniers