Entrez dans le monde magique des orgues. Page créée le 05/05/2008 Mise à jour le 22/04/2015 Le grand-orgue Cavaillé-Coll (1885) de l’église Ste Croix de St Malo (35). Orgues en France et dans le monde. Pays : France Région :  Bretagne Départ. : Ile-et-Vilaine Ville : St Malo Local : Eglise Ste Croix Facteur : Cavaillé-Coll Année : 1885 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition

Agrandir le plan
Carte Cliquer Photos La légende nous dit qu’à cet emplacement fut érigée au 6ème siècle une chapelle, du temps de Saint Malo, évêque de la cité d’Aleth (ancien nom de la commune de St Servan sur Mer, aujourd’hui intégrée à la commune de St Malo). Puis au 15ème et 16ème siècle fut bâtie l’église paroissiale de St Servan. Cette église devenue trop petite en raison de l’essor de la ville, fut détruite et remplacée à partir de 1715 par l’église actuelle. De l’ancien édifice, il ne subsiste qu’une arcade ornée d’une tête humaine dans le soubassement nord de l’église. La nouvelle église fut consacrée en 1743. Le pavement du sol ne fut réalisé qu’en 1785. La tour carrée surmontée de son dôme et la première travée de la nef furent construites entre 1828 et 1840. Un fronton à colonnades surmonte l’entrée principale et ajoute à l’aspect sévère de l’édifice. La décoration intérieure très riche date principalement du 19ème siècle, dont la chaire offerte par Napoléon III. Cette église a la particularité rare de posséder deux orgues du célèbre facteur parisien CAVAILLÉ-COLL, l’orgue de chœur construit en 1847 et le grand-orgue de 1885. Ce grand orgue a été construit en 1884 et 1885, pour la somme de 72.000 F, par Aristide CAVAILLÉ-COLL et harmonisé par Félix REINBURG. Le buffet majestueux est réalisé en bois de Russie. L’orgue fut inauguré le 2 février 1885. Ce grand instrument se distingue par la finesse de ses jeux de détail, la rondeur de ses fonds et la noblesse de ses anches. L'instrument est demeuré intact jusque vers les années 1960. En 1961 et 1962, les facteurs Othon WOLF, de Rennes, et Pierre CHERON, du Mans, réalisèrent une restauration de l’instrument. Ils ont modifié la disposition sonore dans un style néo-baroque et réharmonisé l’instrument, sans toutefois faire disparaitre la tuyauterie qui ne fut que modifiée. L’orgue a été classé aux Monuments Historiques en 1980. Entre 1987 et 1989, le facteur Philippe EMERIAU d'Angers a réalisé les délicats travaux de restauration et de reconstruction qui redonnèrent à ce magnifique instrument sa disposition d’origine et son plein équilibre. Cet orgue est l'un des plus importants instruments construits par CAVAILLÉ-COLL en Bretagne. Il est considéré comme l’un de ses plus beaux instruments, entièrement construit dans ses ateliers, sans utilisation de matériel ancien. Merci à Michel GOËLIN, co-organiste, pour ses précieux renseignements. Autres caractéristiques : 37 jeux - 3 claviers manuels de 56 notes et pédalier 30 notes Traction mécanique des claviers et des jeux Machine barker au G.O Accouplements : I/I (16') - II/I (8,16') - III/I (8,16') - III/II Tirasses : I/P - II/P - III/P Appel machine Barker G.O Appel d'anches : P - I - II - III (*) Voir l’orgue de choeur
orgue, orgues, orgues à tuyaux, organ, orgel, organo, organy, varhany