Entrez dans le monde magique des orgues.
Page créée le 25/11/2021 L’orgue Mitchell (1874) de l’église Saint-André de Saint- André-de-Kamouraska (Ca)
Pays : Canada Province : Québec Ville : Saint-André-de-Kamouraska Local : Eglise Saint-André Facteur : Mitchell Année : 1874
Passion, Découvertes, Partage....
Historique
Disposition
Carte
Cliquer
Photos
Autres caractéristiques : 8 jeux - 1 clavier manuel de 54 notes et pédalier 25 notes Transmission mécanique des claviers et des jeux Tirasses : I/P 3 combinaisons fixes
Orgues en France et dans le monde.
Grand-orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Paris
Recherche… Recherche…
Haut de page Haut de page Recherche Recherche
Cette église située au bord du fleuve Saint-Laurent a été construite en pierre entre 1805 et 1811 sur les plans de l’architecte Benoni Martin. L’édifice très sobre est du style « récollet », c’est-à-dire qu’il ne comporte qu’une nef unique et un chœur plus étroit dans une abside terminée par un chevet semi-circulaire. La façade épouse la pente du toit et est surmontée d’un clocher à deux lanternons surmontés d’une petite flèche élancée. Un portique surmonté d’un fronton triangulaire et d’une statue de St André a été érigé en 1811 devant le portail d’entrée. La décoration intérieure a été réalisée par l’architecte Louis-Xavier Leprohon entre 1833 et 1855. Le tableau au-dessus du maître-autel a été réalisé par Louis-Hubert Triaud et le tabernacle est l’œuvre de François Baillairgé, réplique en miniature du tabernacle réalisé par le même artiste pour la basilique Notre-Dame de Montréal en 1797. Les clochers ont été reconstruits en 1865 par un menuisier local. L’intégrité conservée de l’église et la qualité de sa décoration et de son mobilier lui ont valu le classement comme monument historique du Québec en 2004. Le petit orgue situé en tribune au fond de la nef est l’œuvre en 1874 du facteur montréalais Louis MITCHELL. Il s’agit d’un instrument romantique de 8 jeux sur un clavier et pédalier, avec des sommiers à registres et des transmissions mécaniques. La console est en fenêtre centrale du buffet. L’orgue entretenu assez régulièrement s’est conservé dans son état initial. En 1990, le facteur Marcel BERTRAND de Québec a effectué un relevage complet de l’instrument. Malgré sa petite taille, l’orgue remplit parfaitement le volume de la nef de ses sonorités chaleureuses. Il est classé au patrimoine historique du Québec depuis 2004.
Photo : pipeorgandatabase Photo : pipeorgandatabase Photo : musiqueorguequebec Photo : pipeorgandatabase