Orgues en France et dans le monde.

Retour Angleterre       Retour tous pays                                                         Historique           Photos

St Albans    (GB)

St Alban Cathedral

Hill, 1861 - Abbott, 1908 - Harrison & Harrison, 1962


Composition :

I. Choir II. Great III. Swell expressif   IV. Solo Pedal 
         
Quintaton 16' Principal 16' Open Diapason 8' Corno di Bassetto (SW) 16' Sub Bass 32'
Open Diapason 8' Bourdon 8' Rohr Flute 8' Fanfare Trumpet 8' Principal 16'
Gedacktpommer 8' Principal 8' Viola 8' Grand Cornet 8' (GT) V Major Bass 16'
Flauto Traverso 8' Diapason 8' Celeste (TC) 8'   Bourdon 16'
Octave 4' Spitzflute 8' Open Flute 4' IV. Nave (Préparée) Quint 10 2/3'
Rohr Flute 4' Stopped Diapason 8' Principal 4'   Octave 8'
Wald Flute 2' Octave 4' Nazard 2 2/3' Bourdon 16' Gedackt 8'
Larigot 1 1/3' Stopped Flute 4' Octave 2' Principal 8' Nazard 5 1/3'
Sesquialtera II Quint 2 2/3' Gemshorn 2' Rohr Flue 8' Choral Bass 4'
Mixture 1' IV Super Octave 2' Tierce 1 3/5' Octave 4' Open Flute 2'
Cromorne 8' Blockflute 2' Mixture 1' III Spitzflute 4' Mixture 2 2/3' IV
Tremulant  Mixture 1 1/3' IV-VI Cimbel III Super Octave 2' Fagotto 32'
  Bass Trumpet 16' Corno di Bassetto 16' Mixture IV Bombardon 16'
  Trumpet 8' Trumpet 8' Pedal Sub Bass 16' Trumpet (GT) 16'
  Clarion 4' Hautboy 8'   Fagotto (Ext) 16'
  Grand Cornet 8' (TC) V Vox Humana 8'   Tromba 8'
    Clarion 4'   Shawm 4'
    Tremulant    

Autres caractéristiques :
61 jeux - 4 claviers manuels de 58 notes et pédalier 32 notes
Traction mécanique des claviers - Traction électrique des jeux
Accouplements : SW/GT, CH/GT, SW/CH, SW 8muet/off,4, GT 16, 8muet/off,4
Tirasses :SW/PED, GT/PED, CH/PED
Combinaisons : 10 générales + 7 GO, 7 SW, 6 CH, 7 Péd
Combinateur électronique 160 niveaux + 8 niveaux par clavier


Haut de page


Historique :



La plus ancienne information vérifiable concernant la musique et l'utilisation d'un orgue remonte à 1302 alors qu'un dénommé Adam est présenté comme étant organiste dans une liste de contributions faites par différents officiels de l'abbaye pour défrayer les dépenses d'une fête pour célébrer l'élection de John de Maryns en tant qu'Abbé.

En 1380, il y a un orgue, fabriqué par John de Yarmouth, l'un des moines, dans la chapelle St. Mary. La présence d'un orgue est à nouveau mentionnée dans les minutes relatives à l'installation de John de la Moote en tant qu'Abbé, le 23 novembre 1396. L'élection de Weathampstead en tant qu'Abbé améliora les célébrations incluant la nomination de deux organistes et l'installation d'un orgue sur une structure de bois dans le choeur, l'instrument avait été acquis au coût de £17.

Plus tard, en 1348, ce même abbé donne une paire d'orgues coûtant plus £50 et considérées les plus grandes de toute l'Angleterre. C'est cet orgue que le renommé Robert Fayrfax touche au début du XVIe siècle.

Au 1er novembre 1552, toutes les orgues ont disparues probablement en relation avec la dissolution des grandes abbayes en 1539; et plus curieusement, il n'existe plus aucune mention d'orgues à l'abbaye jusqu'en 1820, une période de près de trois cents ans. Au moment de la dissolution du monastère, une partie de l'église est utilisée comme église paroissiale et, s'il y a de la musique, elle est fournie par des instruments d'orchestre.

Le 2 avril 1819, la Corporation de St. Albans supporte la demande du recteur, un M. Small, pour l'obtention un orgue pour l'église abbatiale. Une souscription est ouverte et il verse la somme de £20 sur les £480 nécessaires pour l'achat d'un instrument de seconde main. Cet orgue avait été construit, en 1670, par Father SMITH pour l'église St. Dunstan in the East, de Londres, inclus dans un buffet, exécuté par Grinling GIGGONS, et possédant quatre tours. L'instrument comportait 728 tuyaux, 15 jeux et 19 rangs. Alors que l'orgue était à St. Dunstan, le facteur BYFIELD ajoute un récit de 5 jeux et 5 rangs. À St. Albans, il est installé par George GRAY sur une tribune du côté est du jubé. Il est utilisé pour la première fois le 25 juin 1820.

En 1833, l'orgue est enlevé de son emplacement sur le jubé par un facteur inconnu et entreposé sur le plancher du presbytère. Il est reconstruit en 1835 par BEVINGTON et placé dans le transept nord. Le coût du démontage et de reconstruction s'élève à £161 et est payé par souscription publique. Il est ré-inauguré le 31 décembre 1835.

Toutefois, cet orgue est destiné à servir jusqu'en 1861 alors qu'un nouvel instrument de 3 claviers, 38 jeux et 44 rangs est construit par William HILL & Son d'après un devis préparé par l'organiste du temps, John Stocks Booth. L'instrument coûte plus de £1100. L'étendue des claviers manuels est de 56 notes alors que la pédale en comporte 32. En son temps, il est presque sans rival étant même supérieur à l'immense instrument installé dans la cathédrale St. Paul, de Londres. Cet orgue est installé sur le plancher du transept nord. Il est inauguré le 1er août 1861 par l'organiste de l'abbaye, M. Booth, l'organiste de l'oratoire de Brompton, M. Pitt, et l'organiste de l'église St. Peter, de St. Albans, M. Schroder.

En 1871, alors que de grands préparatifs sont mis en branle pour la restauration de l'abbaye, il est décidé d'aménager l'orgue dans la nef où les célébrations auraient lieu. L'orgue est reconstruit dans la seconde arche à l'ouest du jubé. De 1877 à 1881, pendant la restauration de la nef, l'orgue n'est pas utilité et un orgue temporaire est installé dans le transept nord restauré.

Finalement, en 1881, l'orgue est installé sur je jubé et une façade ouest est ajoutée en 1885 par M. ABBOTT, de Leeds, alors que la console est placée du côté sud. Or, dans cette position, l'orgue empêche d'obtenir une vue complète de l'immense longueur de l'église.

En 1906, grâce à la générosité de Lord Aldenham, l'instrument est scindé en deux parties et chacune est placée de chaque côté du choeur. Ce changement est réalisé selon les recommandations de Hugh P. Allen. Les travaux de reconstruction et d'agrandissement sont confiés à la firme ABBOTT & SMITH, de Leeds, au coût de £3000. Les buffets de chêne, insérés dans les arches principales du triforium, sont conçus par John Oldrid Scott de façon à s'intégrer harmonieusement au trône épiscopal et aux stalles du choeur. Les buffets sont réalisés par la firme Bridgeman, de Lichfield, et leur apparence actuelle est similaire à celle créée originalement. L'inauguration a lieu le 27 février 1908 et les récitals sont donnés par Hugh P. Allen et l'organiste de l'abbaye, W.L. Luttmann. Au cours des travaux, 14 nouveaux jeux sont ajoutés pour porter le nombre total de jeux à 49 avec 53 rangs. De plus, il y a 12 accouplements et 20 boutons et/ou pédales de combinaison. L'étendue des claviers manuels est de 58 notes alors que la pédale en comporte 30.

En août 1921, des modifications sont apportées par la firme TUNKS & Sons : des changements à la structure sonore, un nouveau pédalier, et l'ajout d'harmoniques aiguës pour le Tuba ainsi que pour toutes les anches du Great et du Swell.

En 1929, la firme Henry WILLIS & Sons remplace la traction mécanique par une nouvelle traction électro-pneumatique. Un nouveau ventilateur et un nouveau pédalier sont installés. Les boîtes expressives sont remodelées alors qu'une réharmonisation majeure et une révision dans la structure sonore affectent toutes les divisions. Ces modifications coûtent £3000. L'instrument possède alors 52 jeux, 55 rangs et 32 accouplements répartis sur 4 claviers manuels et pédalier. L'étendue des claviers manuels est portée à 61 notes alors que l'étendue du pédalier atteint 32.

Après la guerre, dans les années 1950, l'orgue est démonté, reconstruit puis remonté.

En 1961-62, l'instrument est reconstruit par HARRISON & HARRISON sur 3 claviers manuels et 57 jeux. Il est le premier orgue de cathédrale à être conçu selon les principes classiques établis par le Royal Festival Hall; les consultants sont Ralph Downes et Peter Hurford. La majorité de la tuyauterie de l'orgue Hill de 1861 ainsi qu'une partie du matériel de l'orgue ABBOTT & SMITH de 1908 sont réutilisés et réharmonisés et ce, avec les deux buffets placés de chaque côté du choeur. L'orgue possède probablement un Open Diapason datant de l'orgue 1670 de Father SMITH. Un buffet additionnel est construit au centre du jubé, face vers l'est, pour la division du Choir.

En 1973, la même firme apporte des modifications en consultation avec Ralph Downes et Peter Hurford et, en 1989, apporte d'autres modifications mineures incluant l'ajout de mémoire au niveau des combinaisons.

Une restauration majeure est en cours depuis 2007 par la firme HARRISON & HARRISON. La structure sonore n'est pas modifiée mais certains ajouts sont faits notamment un 4ème clavier de Solo et la préparation d'une division de nef.


Haut de page


Photos :

St Albans St Alban Cathedral

St Albans St Alban Cathedral  St Albans St Alban Cathedral
           
St Albans St Alban Cathedral       St Albans St Alban Cathedral  Console précédente


Haut de page    Retour Angleterre    Retour tous pays