Entrez dans le monde magique des orgues. Page créée le 02/07/2014 L’orgue Trampeli (1810) de l’église protestante de Sornzig (D). Orgues en France et dans le monde. Pays : Allemagne Région :  Saxe Ville : Sornzig (Mügeln) Local : Ev. Luth. Kirche Eglise protestante Facteur : Trampeli Année : 1810 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition

Agrandir le plan
Carte Cliquer Photos Grand-orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Paris Voir la traduction des jeux d'orgue allemands. Sornzig-Ablass était jusqu’en 2011 une commune indépendante du district de Leipzig. Elle est aujourd’hui rattachée à la commune de Mügeln. Son église a été construite en 1808. L’intérieur de l’édifice est de style classique avec deux galeries latérales rejoignant la tribune de l’orgue. L’orgue a été construit entre 1808 et 1810 par le facteur Johann Gottlob TRAMPELI d’Adorf (Saxe), deux ans avant sa mort. Il avait 23 jeux sur deux claviers et pédalier. En 1856, le facteur Carl Gottlob GOTTLEUBER de Colditz (Saxe), a supprimé le tremblant du G.O et le battement (Schwebung) du Positif et a installé trois appels pour les claviers. En 1887, le facteur Franz Emil KELLER d’Ostrau (Saxe), a remplacé la Voix Humaine 8’ du Positif par un Salicional 8’. D’autres travaux sont effectués sans qu’on en connaisse les auteurs : la soufflerie est modifiée et placée à l’arrière du buffet ; en 1897, le Nasard 2 2/3’ du grand-orgue est enlevé et une Aéoline 8’ est ajoutée ; la Mixture III du Positif perd son rang supérieur et le Cornet III du grand-orgue reçoit un rang supplémentaire de 3 1/5’. En 1917, les tuyaux de façade en étain ont été réquisitionnés. En 1923, la maison JEHMLICH de Dresde a remplacé les tuyaux de façade par des tuyaux en zinc. En 1937, le facteur Alfred SCHMEISSER de Rochlitz (Saxe) effectue un relevage de l’orgue et installe un ventilateur électrique. En 1977, la maison Andreas SCHUSTER et Fils de Zittau (Saxe) a restauré l’orgue de TRAMPELI dans sa disposition originale. En 1997 et 1998, une nouvelle restauration a été effectuée par Christian SCHEFFLER de Jacobsdorf (Brandebourg). L’harmonisation a été refaite au tempérament de Thomas Young. En raison de la présence d’une bonne partie du matériel sonore et de la mécanique d’origine, ainsi que de son bon entretien et de sa restauration, cet instrument est un témoin intéressant de la facture de TRAMPELI. Autres caractéristiques : 23 jeux - 2 claviers de 51 notes et pédalier 25 notes Transmission mécanique des claviers et des jeux Accouplement : II/I Tirasse : I/P Tempérament Young