Entrez dans le monde magique des orgues. Page créée le 20/09/2008 Mise à jour le 26/12/2012 L’orgue Sals (1992) de l’église St Michel de Solliès-Ville (83). Orgues en France et dans le monde. Pays : France Région :  PACA Départ. : Var Ville : Solliès-Ville Local : Eglise St Michel Facteur : Sals Année : 1992 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition

Agrandir le plan
Carte Cliquer Photos Grand-orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Paris Dominant ce très beau village provençal perché à flanc de colline, se trouve l'église St Michel, construite à la fin 11ème et au début 12ème siècle, ce qui explique son caractère roman à influence gothique. Sa construction est curieuse avec ses deux piliers centraux de 13 mètres de haut, ce qui en fait une des rares églises à deux nefs. En réalité ce serait une ancienne salle dont les nefs égales étaient reliées au château des Forbin, château en ruine situé en contrebas (avec une vue magnifique sur la Vallée du Gapeau). Le buffet de style gothique flamboyant de l’orgue, dont l'origine est très incertaine, porte une inscription le datant de 1499. Ce qui en ferait, comme cela a souvent été rapporté, le plus vieux buffet d’orgue de France. Mais l'histoire n'est pas aussi simple… Voici cette inscription :  "1499 ISTA ORGA FECIT FR ANTO MILLA OR SIT AUGU" Ce qui pourrait se traduire par : " cet orgue fait par frère Antoine Millani de l’ordre de Saint Augustin ". Hormis l'antique buffet, rien ne subsiste de l’orgue original. Il convient de lire la très récente étude publiée par Dominique AMANN pour se faire une idée de ce qu'a pu être l'histoire de cet instrument original. Cette publication extrêmement documentée passionnera les amateurs d'instruments historiques. Dominique AMANN se demande si le buffet ne provient pas de Valréas (Vaucluse) où un instrument fut construit au début du 16ème siècle, et qui disparut au début du 17ème siècle. Il fut remplacé par un orgue neuf de DUVIVIER, qui présente bien des similitudes avec celui de Solliès. Le buffet du 1er instrument de Valréas aurait peut-être été récupéré puis placé ici au début du 19ème siècle. Au début du 20ème siècle, l'instrument alors situé en tribune, était à l'abandon. En 1945, le facteur Jean-Albert NEGREL de Roquevaire (Bouches-du-Rhône) reconstruisit l'orgue à l'économie, dans le chœur, avec trois jeux divisés en basses et dessus, sur un clavier de 56 notes et pédalier en tirasse de 30 notes. L’orgue actuel a été construit à neuf dans le buffet historique en 1992 par le facteur Alain SALS d'Entrechaux (Vaucluse). Il s'agit d'un instrument de style italien classique avec un clavier de 51 touches et le pédalier 26 notes. Il comporte 9 jeux pour le clavier manuel divisé, (dont six jeux de plenum et trois jeux de détail), plus un jeu de pédale (le pédalier étant en tirasse permanente). Deux soleils représentant la commune sont sculptés sur le buffet. Ces soleils sont apparus dans les armoiries de la ville à la fin du 17ème siècle. Ils ont donc été rapportés sur l'ancienne boiserie après cette époque. Quoiqu'il en soit, cet instrument présente un intérêt très particulier, tout comme l'église, le village et la vallée du Gapeau qui lui font écrin. Merci infiniment à Dominique AMANN pour sa communication. Autres caractéristiques : 10 jeux - 1 clavier divisé 51 notes et pédalier 26 notes Transmission mécanique des claviers et des jeux Tirasse permanente