Entrez dans le monde magique des orgues. Page créée le 03/03/2009 Mise à jour le 29/01/2014 Le grand orgue Ladegast (1871) de la Cathédrale de Schwerin (D). Orgues en France et dans le monde. Pays : Allemagne Région :  Mecklembourg-Poméranie-Occid. Ville : Schwerin Local : Schweriner Dom Cathédrale Facteur : Ladegast Année : 1871 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition

Agrandir le plan
Carte Cliquer Photos Grand-orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Paris Voir la traduction des jeux d'orgue allemands. La première cathédrale romane a été construite ici de 1171 à 1248, à l’emplacement d’une ancienne église mentionnée en 1154. En 1270, a commencé la construction de la cathédrale gothique en remplacement de l’édifice roman. Cette construction ne sera achevée qu’en 1426. Seul le portail occidental de la cathédrale romane subsiste. La cathédrale est passée au culte luthérien en 1552. L’orgue monumental qui orne la façade ouest de la cathédrale est l’un des chefs-d’œuvre du facteur Friedrich LADEGAST de Weissenfels (Saxe-Anhalt). La construction s’est étalée de 1868 à 1871. LADEGAST a réalisé ici un instrument symphonique s’inspirant à la fois du style de l’allemand Gottfried SILBERMANN et de celui du français CAVAILLE-COLL. Les cinq divisions    – 4 manuelles et la pédale – sont divisées en deux sections latérales symétriques. Comme chez CAVAILLE, chaque division a sa propre pression des vents. Les anches sont très rondes et renforcent le caractère romantique de l’orgue. La diversité et la qualité des jeux de cet orgue permettent à l’interprète de retrouver toutes les couleurs orchestrales. La transmission des claviers et des jeux est mécanique, la traction des jeux étant aidée d’une machine Barker. En 1962, l’instrument a été révisé par Léopold NITSHMANN de Pirna-Copitz (Saxe). De 1982 à 1988, la maison Alexander SCHUKE de Postdam a entièrement restauré l’orgue. Le titulaire Jan ERNST à la console Autres caractéristiques : 84 jeux - 4 claviers manuels de 54 notes et pédalier 30 notes Transmission mécanique des claviers et des jeux Accouplements : I/II - III/II - IV/II - II/I (Machine Barker) Tirasse : II/P Combinaisons fixes : II : Piano / Forte - III : Piano / Forte - Pédale : Forte Pédales de combinaisons par claviers Crescendo