Entrez dans le monde magique des orgues. Page créée le 12/05/2014 L’orgue Silbermann (1734) de l’église paroissiale de Schweikershain (Erlau) (D). Orgues en France et dans le monde. Pays : Allemagne Région :  Saxe Ville : Schweikershain - Erlau Local : Kirche Eglise Paroissiale Facteur : Silbermann G. Année : 1734 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition

Agrandir le plan
Carte Cliquer Photos Grand-orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Paris Voir la traduction des jeux d'orgue allemands. Cette charmante église a été construite entre 1719 et 1721, grâce au mécénat de la famille de Hans Joachim von WALLWITZ. Elle remplaçait un ancien édifice sans doute du 15ème siècle dont il ne reste ni traces ni archives. L’orgue de l’église a été acquis grâce au don de von WALLWITZ. Son histoire n’est pas très claire. On a d’abord pensé que ce petit orgue avait été construit par SILBERMANN pour la Hofkirche de Dresde, en attendant la mise en place du grand-orgue, puis qu’il aurait été transféré en 1759 dans l’église de Schweikershain. Aujourd’hui, l’hypothèse la plus solide veut qu’il ait été commandé par George von WALLWITZ à Gottfried SILBERMANN et placé dans le chœur de l’église en 1734. Ce petit orgue avait 6 jeux sur un seul clavier et pédale indépendante. L’étendue du clavier manuel est de 50 notes (CD-d3), comme à Dresde ou à Crostau. La seule modification apportée à l’instrument a été le remplacement en 1923 par Alfred SCHMEISSER de Rochlitz de la Cymbale II par une Aéoline 8’. En 1955, Hermann EULE de Bautzen a enlevé l’Aéoline et a reconstruit la Cymbale. Il a également ajouté une tirasse. L’instrument a été transféré sur la tribune ouest. Entre 1986 et 1990, la maison EULE a restauré ce magnifique instrument et l’a harmonisé avec un tempérament Reinhardt, au diapason d’origine du « Chorton » (461 Hz). Ce petit bijou historique attire de nombreux artistes. Autres caractéristiques : 6 jeux - 1 clavier manuel de 50 notes et pédalier 24 notes Transmission mécanique des claviers et des jeux Tirasse : I/P (1955) Diapason : La = 460,4 Hz Tempérament : Neidhardt I Voir la page des orgues de G. Silbermann