Entrez dans le monde magique des orgues.    Page créée le 29/08/2012   Orgue Echevarria (1744) de la Cathédrale Nouvelle de Salamanque (Espagne). Orgues en France et dans le monde. Pays : Espagne Région :  Castilla y León Ville : Salamanca Local : Cathédrale Nouvelle Catedral Nueva de la Asunción Facteur : Echevarria Année : 1744 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique
Carte Photos Cliquer Disposition Consulter la page spéciale sur les cinq orgues des deux cathédrales de Salamanque. Le grand-orgue de la Cathédrale Nouvelle est l’un des chefs d’œuvre de la facture ibérique baroque du 18ème siècle. Il fut construit en 1744 par Pedro Manuel Liborna ECHEVARRIA, grâce à un don de l’évêque, José Sancho Granado. ECHEVARRIA faisait partie d’une dynastie de facteurs célèbres et était comme son père facteur du Roi et de la Chapelle Royale. C’est à son grand-oncle José de ECHEVARRIA que l’on doit entre autres l’introduction du boitier expressif et des jeux de trompette en chamade (vers 1650). L’imposant buffet à deux faces a été construit dans le style de la cathédrale, style dit “Churrigueresque”, du nom de l’architecte Churriguera. La façade est décorée de dorures et de peinture verte et rouge imitant le marbre. Le buffet a été construit dans les ateliers du facteur où ont œuvré des maîtres charpentiers, sculpteurs et des peintres. L’instrument a été régulièrement entretenu et surtout son excellente qualité de fabrication lui a permis de traverser deux siècles et demi sans dommages majeurs. L’inventaire de Tomás Risueño de 1832 nous indique que l’orgue disposait alors de cinq soufflets. En 1892, l’instrument fut révisé mais malheureusement aussi modifié par le facteur Juan OTOREL de Toro (province de Zamora). Les soufflets ont été remplacés de même que les claviers. La composition et l’harmonisation ont été modifiées suivant le goût romantique de l’époque (en conservant toutefois la tuyauterie originale). En 1973, la maison Organería Española S.A d’Azpeitia, aujourd’hui fermée, a effectué une restauration partielle de l’orgue. La disposition originale a été rétablie ainsi que le caractère baroque de l’instrument. De 2004 à 2007, le facteur Joaquín Lois CABELLO de Valladolid, a entièrement restauré l’orgue, achevant le travail commencé en 1973. La tuyauterie, entièrement d’origine a été totalement restaurée dans sa disposition et son harmonisation de 1744. La mécanique, la transmission et les sommiers ont été restaurés et les cinq soufflets reconstruits comme à l’origine. Les claviers ont été reconstruits suivant le style d’ECHEVARRIA. Le buffet a été également nettoyé, traité,  redoré et repeint. L’orgue peut être alimenté soit par son ventilateur électrique soit par l’alimentation manuelle originale. Ce travail absolument remarquable remet dans toute sa valeur l’un des plus beaux instruments historiques d’Espagne. Autres caractéristiques : 34 jeux - 2 claviers manuels de 49 notes et pédalier 8 notes Transmission mécanique des claviers et des jeux Claviers manuels complets de 4 octaves - divisé c1/c#1 Pédalier en tirasse de 8 notes diatoniques (Flûtes 16' et 8' du G.O) Diapason : La = 423 Hz Tempérament mésotonique 1/5 coma Timbales