Entrez dans le monde magique des orgues. Page créée le 01/05/2009 Mise à jour le 27/02/2014 L’orgue Silbermann (1721) de l’église St Georges de Rötha (D). Orgues en France et dans le monde. Pays : Allemagne Région :  Saxe Ville : Rötha Local : St Georgen kirche Eglise St Georges Facteur : Silbermann G. Année : 1721 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition

Agrandir le plan
Carte Cliquer Photos Grand-orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Paris Voir la traduction des jeux d'orgue allemands. La construction de cette église remonte à 1140, comme basilique romane. Deux tours étaient prévues mais seule la tour nord fut édifiée. En 1510, le chœur roman a été reconstruit dans le style gothique tardif à trois piliers et de dimensions plus imposantes que le précédent. Les peintures originales ont été remises au jour lors de la restauration de l’église en 1970. La nef a été reconstruite avec une voûte plate en 1682. Les nouvelles ouvertures gothiques ont redonné de la lumière à l’édifice. Cette même année le dôme du clocher a été reconstruit. Il a été restauré en 1978. La chaire et le retable datent de 1620 et sont un don de la famille du baron Carl Freiherr von Friesen. Le magnifique instrument situé dans la tribune ouest de l'église St Georges est l'œuvre de Gottfried SILBERMANN en 1721. En dépit de quelques interventions et modifications, l'orgue est resté quasiment intact au fil des siècles. Il est l’une des rares œuvres survivantes du célèbre facteur en Saxe, avec l’orgue voisin de l’église Ste Marie (1722). Le contrat pour cet orgue avait été passé en 1718 entre le baron Christian August Freiherr von Friesen et les deux facteurs Gottfried SILBERMANN de Freiberg et Zacharias HILDEBRANDT de Leipzig, ancien compagnon et contremaître de SILBERMANN. Toutefois HILDEBRANDT s’étant engagé dans la construction d’un instrument à Langhennersdorf près de Leipzig, il laissa le chantier à son ami. L’instrument a été consacré solennellement en novembre 1721. En 1796, Johann GOTTLOB de Leipzig a installé une tirasse du grand-orgue. En 1842, Ulrich KREUTZBACH de Borna (Saxe), a effectué un nettoyage et des travaux. Il a notamment modifié le tempérament Silbermann en tempérament égal, en raison des goûts de l'époque, qui s'accommodaient mal des tempéraments mésotoniques du 17è et 18 è siècles. Le pédalier a été refait à neuf. En 1917, 13 tuyaux de façade en étain ont été réquisitionnés. Ils ont été remis en place en 1930. En 1935, le facteur EULE de Bautzen a dû traiter les pièces de bois qui étaient vermoulues. Certaines ont dues être remplacées par des pièces neuves, dont notamment certains tuyaux en bois. Les soufflets cunéiformes ont été remplacés par des réservoirs et une soufflerie électrique. La traction et les claviers ont été remis à neuf et le tremblant, supprimé en 1832, remis en place. Pendant la guerre, suite aux dommages subis par l'édifice, l'orgue subit également quelques dégâts, notamment au niveau des sommiers de la pédale. Des travaux de réparation furent effectués en 1947, mais de façon trop superficielle. En 1979 et 1980, la maison EULE effectua une restauration en profondeur : EULE a procédé au remplacement de pièces en bois abîmées ou mal réparées précédemment. Il a reconstruit la console et le pédalier au modèle d'autres instruments SILBERMANN. Toutes les pièces en bois ont été traitée et une nouvelle soufflerie a été installée. Le diapason est resté tel qu’à l’origine, au Ton de Chœur à 465 Hz mais le tempérament inégal de Silbermann n’a pas été rétabli. Cet instrument historique attire de nombreux organistes et amateurs d'orgue de tous pays. Autres caractéristiques : 23 jeux - 2 claviers manuels de 49 notes et pédalier 25 notes Transmission mécanique des claviers et des jeux Sommiers à gravures Accouplement : II/I à tiroir Tirasse : I/P (1776) Tremblant Diapason : La = 465 Hz Tempérament égal Extraits sonores sur ce site : http://mypipeorganhobby.blogspot.fr/ Voir la page des orgues de G. Silbermann