Entrez dans le monde magique des orgues.    Page créée le 07/02/2012     L’orgue Callinet (1838) de l’église Notre-Dame du Marthuret de Riom (63) Orgues en France et dans le monde. Pays : France Région :  Auvergne Ville : Riom (Puy-de-Dôme) Local : Eglise N.D du Marthuret Facteur : Callinet Année : 1838 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition
Carte Photos Cliquer Cette magnifique église de style gothique languedocien date du début du 14ème siècle. Elle fut restaurée et agrandie au 19ème. La statue de la Vierge à l’Oiseau qui date du 14ème siècle est abritée dans une chapelle latérale et une copie est placée à l’extérieur, entre les deux vantaux du portail principal. A noter également le magnifique vitrail de 1538 figurant la Vierge entre Saint Jacques et Saint Jean l’Evangéliste. L’église possède depuis 1838 un très bel orgue, œuvre des frères Joseph et Claude-Ignace CALLINET de Rouffach (Haut-Rhin). Peu étonnant que l’on ait fait appel à ces facteurs, puisque quatre ans auparavant, Joseph CALLINET avait réalisé l’instrument de la toute proche Basilique St Amable (avant son association avec son frère Claude-Ignace). L’instrument a été construit dans un buffet néo-gothique en noyer avec un Positif de dos. L’orgue avait 38 jeux sur trois claviers et pédalier, avec une transmission mécanique. Vers 1880, Louis-François CALLINET, fils de Claude-Ignace, a effectué un relevage. En 1915, la maison Charles MICHEL-MERKLIN & KUHN de Lyon effectue un nouveau relevage et porte l’étendue du pédalier de 18 à 27 notes. En 1929, la même maison pose un ventilateur électrique. En 1952, la maison RUCHE de Lyon restaure l’orgue et modifie la transmission en électro-pneumatique, portant tous les claviers à 56 notes et le pédalier à 30 notes. La console est modifiée et des accouplements et tirasses sont rajoutés. En 1980, l’instrument est classé aux monuments historiques pour la partie instrumentale de CALLINET. En 1988, la maison DANION-GONZALEZ qui déménage de Rambervillers (Vosges) à Lodève (Hérault), effectue une restauration majeure de l’instrument, sous la supervision de Mr Jean-Pierre DECAVÈLE, technicien-conseil auprès du Ministère de la Culture. L’instrument est entièrement démonté, nettoyé et restauré dans sa disposition puis remonté avec une transmission mécanique et avec l’étendue initiale des claviers et du pédalier. A noter que le sommier du pédalier ne comporte que 18 notes et que les 9 plus hautes sont en tirasse. Enfin, le Positif de dos est vide, le Positif se trouvant dans le buffet principal. L’orgue parfaitement restauré est inauguré par Louis ROBILLARD, titulaire du grand-orgue CAVAILLÉ-COLL de l’église St François de Salles de Lyon. L’orgue est aujourd’hui entretenu par Serge GOURGOUILLON de la maison SIMON Sarl de Sugères (Puy-de-Dôme) et son titulaire en est Mr Hugues CASSET. Merci infiniment à Claude MICOULAUT (titulaire au Temple protestant de Clermont-Ferrand) et à Hugues CASSET (titulaire de cet orgue) pour leur communication et leurs photos. Autres caractéristiques : 38 jeux - 3 claviers manuels et pédalier Transmission mécanique des claviers et des jeux Accouplement : II/I Tirasses : I/P - II/P Voir l’autre orgue CALLINET de Riom Basilique St Amable (1834)