Orgues en France et dans le monde.

Retour France Alpha     Retour Départements     Retour tous pays                                                         Historique            Photos

Reims  (51)

Cathédrale Notre-Dame

Abbey, 1853 - Gonzalez, 1938



Composition :

I. Grand-Orgue II. Positif III. Récit expressif IV. Echo  Pédale 
         
Montre 16' Bourdon 16' Quintaton 16' Cor de nuit 8' Principal 32'
Bourdon 16' Montre 8' Montre 8' Quintaton 8' Principal 16'
Diapason 8' Flûte II Flûte harmonique 8' Bourdon 4' Flûte 16'
Grosse Flûte 8' Bourdon 8' Bourdon 8' Viole 4' Soubasse 16'
Bourdon 8' Salicional 8' Dulciane 8' Flûte 2' Principal 8'
Prestant 4' Prestant 4' Voix céleste 8' Sesquialtera II Flûte 8'
Flûte à cheminée 4' Flûte bouchée 4' Prestant 4' Cymbale V Bourdon 8'
Quinte 2 2/3' Nazard 2 2/3' Flûte creuse 4' Ranquette 16' Principal 4'
Doublette 2' Doublette 2' Quinte 2 2/3' Chalumeau 8' Flûte 4'
Tierce 1 3/5' Tierce 1 3/5' Doublette 2' Musette 4' Nasard 2 2/3'
Grande Fourniture 2 2/3' VI Larigot 1 1/3' Tierce 1 3/5'   Doublette 2'
Petite Fourniture 1 1/3' V Fourniture IV Septième 1 1/7'   Tierce 1 3/5'
Cymbale 2/3' IV Cymbale III Flûte 1'   Grande Fourniture VI
Cornet 8' V Trompette 8' Fourniture IV   Petite Fourniture VI
Bombarde 16' Cromorne 8' Cymbale III   Contrebombarde 32'
Trompette 8' Clairon 4' Bombarde 16'   Bombarde 16'
Clairon 4'   Trompette 8'   Trompette 8'
Trompette en chamade 8'   Hautbois 8'   Basson 8'
Clairon en chamade 4'   Voix humaine 8'   Clairon 4'
    Clairon 4'   Buccine 2'
    Tremblant     

Autres caractéristiques :
86 jeux - 4 claviers manuels 61 notes et pédalier 32 notes
Traction mécanique des claviers
Traction électro-pneumatique des jeux
Accouplements à l'unisson
Combinaisons générales ajustables : 8
Appel : Anches et mutations
Machine Barker pour les accouplements


Haut de page


Historique :



Après l'incendie de 1481, un premier instrument est construit, de 1487 à 1489, par Oudin de Hestre. Il fut agrandi en 1570-71 par le facteur rémois Denys Collet, sur deux claviers.

En 1619, Nicolas Hocquet exécute une restauration de l'instrument.

C'est au cours du XVIIe siècle que la vieille façade gothique est ravalée et recouverte par l'actuel buffet de style Louis XIII.

Nicolas de Grigny (1672-1703), compositeur rémois fut l'organiste de la cathédrale de 1696 à 1703. Il disposait alors d'un instrument à trois claviers complets, un demi-clavier et cinquante jeux. L'instrument subit de nombreuses améliorations réalisées déjà par le rémois Jean Vuisbecq qui ajouta, entre autres, un clavier de récit et, en 1728, par le facteur François Thierry qui restaure la soufflerie et le positif (sommier neuf).

Par la suite, l'instrument est reconstruit par E. Enocq en 1647, suivi d'un premièr agrandissement réalisé par par J. Vuisbecq en 1696 et d'un deuxième, en 1765-75, par Louis Péronard. Enfin, l'instrument fait l'objet, en 1811, de travaux effectués par Pierre-François Dallery suivis d'un relevage de René Cochu.

En 1853, John Abbey reconstruit l'orgue pour en faire un instrument de 3 claviers, 53 jeux et 3 516 tuyaux. Emile Déjardin réalise des travaux sur l'instrument autour de 1874.

En octobre 1908, le buffet est classé par les « Monuments historiques ».

Après les épreuves de la guerre de 1914-18, Victor Gonzales construit, en 1937-38, un instrument de 86 jeux répartis sur 4 claviers.

La tuyauterie datant d'avant 1938 est classé par les « Monuments historiques », en juin 1982.



Haut de page


Photos :

Reims Cathédrale
                                                                              
Reims Cathédrale


Haut de page    Retour France Alpha     Retour Départements     Retour tous pays