Entrez dans le monde magique des orgues.    Page créée le 24/04/2012     Le grand-orgue Melzer (1932) de la cathédrale St Guy de Prague (Cz) Orgues en France et dans le monde. Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique
Carte Photos Cliquer Disposition Pays : République Tchèque Province :  Prague Ville : Prague (Praha) - 1er Local : Cathédrale St Guy Katedrála sv.Víta Facteur : Melzer Année : 1932 La Cathédrale St Guy se situe dans l’enceinte de l’ancien Palais Royal. Sa construction entamée en 1344 ne sera achevée que six siècles plus tard, en 1929. Un grand-orgue de trois claviers et 40 jeux environ y fut construit de 1556 à 1567 sous le règne de Ferdinand 1er, roi de Bohême. Plusieurs facteurs d’orgues se succédèrent à cette imposante réalisation : Friedrich PHANMÜLLER de Amberka (1555 - 1561), Georg EBERT de Ravensburg (1561 - 1562), Jonas SCHERER de Klosterneuburg (1563 - 1565) et Joachim RUDNER de Budejovice (1565 - 1567). L’instrument était gigantesque pour cette époque, il se tenait dans la tribune Renaissance construite par Bonifác WOHLMUT, sur le mur ouest de la nef. L’instrument fut sans doute restauré et agrandi vers 1700 par le facteur Abraham STARK. Malheureusement, l’orgue fut détruit lors des bombardements de l’armée prussienne en 1757. De 1762 à 1765, le facteur tchèque Anton GARDNER construisit un nouveau grand-orgue de 40 jeux sur 3 claviers. L’instrument était disposé à la tribune supérieure. La tribune de WOLHMUT fut déplacée en 1909 au fond du transept nord. Le buffet de GARDNER a été reconstruit mais le matériel sonore n’a pas été remonté et c’est ainsi que depuis cette date, le grand-orgue de la tribune supérieure est muet. En 1932, la maison MÖLZER de Kutna Hora a construit un nouveau grand-orgue dans la tribune inférieure, sous le buffet vide de GARDNER. L’orgue est un trois claviers de 58 jeux à transmission pneumatique. La composition de l’orgue a été inspirée par le titulaire et compositeur,  Antonín JANDA. De 1970 à 1972, l’instrument a été restauré par la maison IGRA de Prague. De 1999 à 2001, l’orgue qui s’était dégradé, a fait l’objet d’une nouvelle restauration majeure par la maison KÁNSKÝ-BRACHTL de Krnov. L’ensemble de la tuyauterie, la traction, la console et l’alimentation ont été minutieusement restaurés. L’instrument restauré a été inauguré en mars 2001. Autres caractéristiques : 58 jeux - 3 claviers manuels de 58 notes et pédalier 30 notes Transmission pneumatique des claviers et des jeux Accouplements : II/I (16,8,4') - III/I (16,8,4') - III/II (16,8,4') - II/II (16,4') - III/III (16,4') Tirasses : I/P - II/P - III/P (8,4') - P/P 4' 4 combinaisons fixes Crescendo Pavel Kohout joue Louis Vierne L’orgue Melzer
varhan Ceská republika