Entrez dans le monde magique des orgues.
Page créée le 03/10/2017 L’orgue Wenner (1884) de l’église Saint-Hilaire de Poitiers (86).
Orgues en France et dans le monde.
Pays : France Région :  Poitou-Charentes Départ. : Vienne Ville : Poitiers Local : Eglise Saint-Hilaire Facteur : Wenner Année : 1884
Passion,     Découvertes,     Partage....
Historique
Disposition
Carte
Cliquer
Haut de page Haut de page Retour France alpha Retour France alpha
Photos
Retour France région Retour France région
Cette grande église romane a été érigée au début du 11ème siècle et consacrée en 1049. La nef centrale, couverte d’une charpente en bois était encadrée de deux bas-côtés. Au 12ème siècle, la charpente fut remplacée par une voûte en pierre, supportée par de nouveaux piliers qui formèrent deux collatéraux très étroits entre la nef et les bas-côtés. Après la révolution, la nef se trouvait dans un état de total délabrement. L'église a été classée aux Monuments Historiques en 1847. La restauration de l'édifice, à l’instigation de Prosper Mérimée, s'est étalée entre 1855 et 1885. La nef a été entièrement reconstruite, à l’exception de la dernière travée près du chœur et avec une travée de moins vers l’ouest. La façade néo-romane date également de cette reconstruction. Etape sur le Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle depuis le XIIème siècle, l'église Saint-Hilaire-le-Grand de Poitiers est inscrite au titre de bien au Patrimoine Mondial de l'UNESCO en 1998. Pour les archéologues, cette ancienne Collégiale romane, entreprise au XIème siècle, est peut-être la plus intéressante de Poitiers. Mais une restauration trop radicale, des ajouts et une façade du XIXème siècle, nuisent à sa valeur esthétique. Extérieurement, c'est l'abside qui frappe par son ampleur : le chevet à déambulatoire et chapelles rayonnantes compose avec le transept à chapelles orientées un tableau d'un bel effet. D'autre part, les chapiteaux des contreforts-colonnes, les modillons et les métopes intermédiaires forment une frise sculptée portant une faune et une flore très fouillées. Le chœur, surélevé, est construit en partie sur une crypte qui abrite les reliques de Saint Hilaire, dont un chapiteau du croisillon gauche évoque la mort. Le clocher carré domine le transept nord.
Autres caractéristiques : 29 jeux - 3 claviers manuels de 56 notes et pédalier 27 notes Transmission mécanique des claviers et des jeux Accouplements : II/I - III/I - III/II Tirasses : I/P - II/P - III/P Appel machine Barker I Appel des anches : I - III Trémolo Orage
Photo : Patrimoine-histoire.fr Photo : A.Moursenko
Le grand-orgue a été construit entre 1881 et 1884 par Georges WENNER, facteur d'orgues à Bordeaux. Il a été placé sur une tribune neuve en fond de nef construite en 1881, ainsi que le buffet de l'orgue néo-roman, par un charpentier local nommé Pierre Gros, d’après les plans de Mr Formige, architecte des Beaux-Arts. L’instrument comporte alors 30 registres répartis sur 3 claviers et un pédalier. Il compte 11 jeux d’anches sur 30 et ne possède pas de mixtures, si ce n’est un dessus de Cornet au Grand-orgue. L'orgue a été entretenu à partir de 1892 par Louis DEBIERRE, célèbre facteur d’orgue de Nantes (Loire-Atlantique). En 1901 et 1902, DEBIERRE effectue un relevage et apporte des modifications : le Hautbois du Récit est remplacé par le Cornet du grand-orgue, remanié, lui-même remplacé par un Octavin 2’. L’Euphone du grand-orgue est remplacé par un Plein-jeu progressif I-III rangs. Surtout il supprime la batterie d’anches de la pédale. Le Basson 8’ du Récit est remplacé par un Clairon 4’, le Salicional 8’ du Grand-chœur est remplacé par une Flûte 4’. Le Quintaton 16’ du grand-orgue est déplacé au Récit, à la place d’une Flûte Traversière 8’. C’est au même DEBIERRE que l’église doit son orgue de chœur fourni en 1913. Il s’agit d’un polyphone, instrument qui fit entre autres la notoriété du facteur, petit orgue de cinq jeux enfermé dans un buffet de gros harmonium. En 1985 l’Association Culturelle Saint-Hilaire de Poitiers a été fondée dans le but de mettre en valeur le patrimoine culturel de l’église, dont en particulier son grand-orgue. En 1987, l’instrument a été classé aux Monuments Historiques, pour sa partie instrumentale de 1884. En  1991, un relevage de la mécanique a été réalisé par Jean-Pascal VILLARD alors installé à Loudun (Vienne). De 2003 à 2005, l'instrument a été entièrement démonté et restauré par le facteur Gérard BANCELLS de Rabastens (Gard). Le buffet, la mécanique, la soufflerie et la tuyauterie ont été entièrement nettoyés et restaurés. La batterie d’anches de la pédale a été reconstituée en copie de l’orgue WENNER de Montmorillon (Vienne), de même que le Hautbois de Récit. Quelques ajouts de DEBIERRE ont été conservés. Un Plein-jeu progressif III-VI a remplacé celui de DEBIERRE au Grand-chœur. L’instrument de WENNER a ainsi retrouvé quasiment sa disposition et son caractère d’origine. Merci beaucoup à Jean-Alain Ripoche pour sa communication. Voir le site de l’Association culturelle Saint-Hilaire
orgue, orgues, orgues à tuyaux, organ, orgel, organo, organy, varhany