Entrez dans le monde magique des orgues.
 Page créée le 06/12/2018   Orgue Koenig (1978) de l’église St Sulpice de Pierrefonds (60)
Orgues en France et dans le monde.
Pays : France Région :  Hauts-de-France Ville : Pierrefonds Dept : Oise Local : Eglise St Sulpice Facteur : Koenig Année : 1978
Passion,     Découvertes,     Partage....
Historique
Disposition
Carte
Cliquer
Haut de page Haut de page Recherche… Recherche…
Photos
Autres caractéristiques : 33 jeux - 4 claviers manuels et pédalier à la française Transmission mécanique des claviers et des jeux Mécanique suspendue Accouplement : I/II (à tiroir) Tirasses : I/P – II/P Tremblant doux Diapason : La = 417 Hz Tempérament mésotonique Lambert-Chaumont
La première église romane en ce lieu fut édifiée vers 1060 et achevée au 12ème siècle. Il en subsiste aujourd’hui la crypte qui abrite la source thermale qui a donné son nom à Pierrefonds, et les trois arcades romanes qui séparent la double nef des trois vaisseaux du chœur. Ce chœur gothique actuel a été construit au 13ème siècle et la double nef a remplacé l’ancienne nef romane à la fin du 15ème siècle et début du 16ème. La base du clocher situé à l’extrémité de la nef nord, près du chœur, a été érigée au 13ème siècle et la partie haute avec son très beau beffroi de style renaissance est datée de 1552. L’édifice se compose d’une double nef et d’un grand chœur central terminé par une abside à pans coupés et entouré de deux collatéraux eux-mêmes terminés par deux absidioles. L’église a beaucoup souffert de la première guerre mondiale et particulièrement le chœur, presqu’entièrement détruit. La reconstruction sera effectuée à partir de 1926. La crypte qui comporte trois nefs voûtées a été restaurée en 1948. L’église a été classée aux Monuments Historiques en 1862, puis déclassée, puis reclassée pour le clocher en 1885 et enfin reclassée entièrement en 1920. L’église possédait précédemment un orgue offert par l’impératrice Eugénie et construit en 1865 par les frères Louis et Robert DAMIEN, facteurs d'orgues établis à Gaillon, dans l'Eure. Il s'agissait d'un instrument de 12 jeux sur deux claviers et pédalier en tirasse permanente. Vers 1960, l'instrument était devenu injouable. En 1978, la paroisse de Pierrefonds et la municipalité commandent un orgue neuf à Yves KOENIG, de Sarre-Union (Bas-Rhin). L’instrument est placé en tribune en fond de la nef sud, dans un très beau buffet neuf de style baroque français, avec un Positif de dos accroché à la balustrade de la tribune. Il comporte 33 jeux, répartis sur 4 claviers de 56 notes et un pédalier de 30 notes, avec des transmissions mécaniques. Une partie du matériel sonore de l’instrument de DAMIEN, d’excellente facture, a été réutilisée. La console est en fenêtre centrale du grand buffet et la division de pédale est placée à l’arrière de ce buffet. La composition de cet orgue, à transmissions entièrement mécaniques, s'inspire de celle du grand-orgue historique de la Chapelle Royale du Château de Versailles, dans le plus pur style classique français. En revanche, les claviers et le pédalier conservent leurs touches de C#, ce que ne possède pas l'orgue historique de Versailles. L’instrument est utilisé, en plus de son service liturgique, pour la formation des jeunes organistes et pour de nombreux récitals lors des « Rendez-vous de Pierrefonds » et le « Festival estival ». Merci à Jean-Alain Ripoche pour sa communication.
Recherche… Recherche…
Michel Chapuis joue Georg Muffat
orgue, orgues, orgues à tuyaux, organ, orgel, organo, organy, varhany