Orgues en France et dans le monde.

Retour France Alpha     Retour Départements     Retour tous pays                                Historique           Photos

Paris 12è  (75)

Eglise St Antoine des Quinze-Vingt
Orgue de tribune

Cavaillé-Coll, 1894



Composition :

Grand-Orgue Récit expressif  Positif expressif Pédale 
       
Bourdon 16' Cor de nuit 8' Quintaton 16' Bourdon 32'
Montre 8' Flûte harmonique 8' Bourdon 8' Flûte 16'
Bourdon 8' Gambe 8' Violoncelle 8' Soubasse 16'
Flûte harmonique 8' Voix céleste 8' Unda Maris 8' Flûte 8'
Salicional 8' Dulciane 4' Flûte traversière 8' Bourdon 8'
Prestant 4' Fourniture III Viole de gambe 4' Violoncelle 8'
Flûte octaviante 4' Basson 16' Cor de nuit 4' Flûte 4'
Fourniture III-IV Trompette 8' Nazard 2 2/3' Bombarde 16'
Bombarde 16' Basson-Hautbois 8' Octavin 2' Trompette 8'
Trompette 8' Clarinette 8' Tierce 1 3/5' Clairon 4'
Clairon 4' Voix humaine 8' Piccolo 1'  
    Cor anglais 8'  
    Trompette 8'  
    Clairon 4'  

Autres caractéristiques :
46 jeux - 3 claviers manuels de 61 notes et pédalier 32 notes
Traction mécanique des claviers et des jeux
Accouplements : REC/GO; POS/GO; REC/POS 16,8
Tirasses : GO/PED; REC/PED; POS/PED
Appels d'anches : PED, GO, REC, POS
Tremolo : REC


Haut de page


Historique :


Cet orgue fut construit par Aristide Cavaillé-Coll, en 1894, pour l'hôtel particulier du Baron de l'Espée sis au 55 de l'avenue des Champs-Élysées à Paris. Le baron, riche amateur de musique, désirait jouer, chez lui, dans le vaste auditorium qu'il avait fait aménager, de la musique de Richard Wagner. Avec ses 2800 tuyaux, dont le plus grave mesure plus de 5 m. (16 pieds) de haut, l'instrument possède la puissance des cuivres wagnériens jointe à la subtilité des cordes et des bois. Pour cet instrument, le facteur reçut 67 500 francs.

Lorsque Cavaillé-Coll meurt en 1899, on élabore les plans de l'église Saint-Antoine, de style néo-roman.

En 1907, le comte Christian de Berthier de Sauvigny rachète (ou le reçoit en don) l'orgue. Comme il possédait déjà un excellent orgue de salon construit par la maison Merklin (28 jeux) dans son hôtel particulier de la rue Legendre, il fit donc don de l'orgue du baron de l'Espée à l'église Saint-Antoine achevée depuis 1903 et où il avait été paroissien.

En 1908-9, le prestigieux instrument fut monté dans la tribune surmontant le porche de l'entrée principale, rue Faubourg Saint-Antoine, par la maison Merklin qui ajouta, au passage, un nouveau buffet et plus de 300 tuyaux supplémentaires et porta l'ensemble à 48 registres répartis sur trois claviers et un pédalier, sans changer la couleur de l'ensemble ni les éléments fondamentaux de l'orgue. Le comte Christian de Berthier en devint le premier titulaire.
Entretenu par la maison Gutschenritter, le facteur Pierre Chéron effectue un relevage en 1956.

Puis, en 1983, Jacques Barberis effectue une restauration qui en fait l'un des plus purs orgues symphoniques de Paris.
Daniel Roth l'inaugura le 17 juin 1984.

En avril 1994, lors de l'année centenaire de l'instrument, l'instrument est démonté pour être entièrement nettoyé et, en grande partie, restauré.
Les sommiers du Grand-Orgue et du Récit ont été démontés pour être entièrement ré-encolés. Le réservoir du Grand-Orgue, très usé, a été changé.
Le jeu de clairon 4', réalisé dans les années 1950 dans une esthétique assez éloignée de Cavaillé-Coll, a été refait dans le style post-romantique. Toutes les soupapes du Grand-Orgue et du Récit ont été recouvertes d'une peau neuve, et les ressorts correspondants tous égalisés.
Enfin, l'ensemble de la tuyauterie, soigneusement nettoyée, a été accordé, et en partie réharmonisé en fonction des petites différences de pression résultant des réparations.

Ce très beau travail, commandé par la ville de Paris, avec le soutien financier de la paroisse, a été réalisé par les ateliers d'Yves Fossaert.

L'instrument fut inauguré les 17 et 18 décembre 2004 par le titulaire Eric Lebrun et son épouse, Marie-Ange ainsi que par le choeur régional Vittoria d'Île-de-France, dirigé par Michel Picquemal.



Haut de page


Photos :

Paris St Antoine

 Paris St Antoine     Paris St Antoine


Haut de page    Retour France Alpha     Retour Départements     Retour tous pays