Historique
Disposition
Autres caractéristiques :
Orgues en France et dans le monde.
Recherche… Recherche…
Page créée le 18/03/2008 Mise à jour le 27/02/2020 L’orgue Cavaillé-Coll (1887) de la Cathédrale américaine de Paris (75).
Pays : France Région : Île-de-France Départ. : Paris Ville : Paris (8ème) Local : Cathédrale américaine Facteur : Cavaillé-Coll / Dargassies Année : 1887 / 1993
Carte
Cliquer
Photos
Le Grand-chœur Le Grand-orgue Cavaillé Le Grand-chœur
Entrez dans le monde magique des orgues.
Passion, Découvertes, Partage....
Haut de page Haut de page Recherche… Recherche…
Cette grande église située sur l’avenue George V est de culte anglican et abrite le siège de l’église épiscopale des Etats-Unis à Paris, ce qui lui vaut son titre de cathédrale. Elle est dédiée à la Sainte-Trinité. Elle a été bâtie entre 1881 et 1886 par l’architecte anglais George Edmund Street. L’édifice de style néo-gothique américain se compose d’une grande nef avec deux bas-côtés, sans transept, et d’un chœur terminé par un chevet plat percé de trois hautes verrières. Les quarante-deux vitraux qui éclairent l’église sont l’œuvre du maître verrier anglais James Bell et sont une évocation du Te Deum. La flèche avec le porche principal a été érigée sur le flanc sud de la cathédrale entre 1904 et 1906. Elle est séparée de l’édifice principal par une sorte de cloitre. L’ensemble a été classé aux Monuments Historiques en 1997. Le grand orgue fut construit en 1886 et 1887 par le célèbre facteur parisien Aristide CAVAILLÉ-COLL. Il est placé en tribune au- dessus des chapelles nord du chœur. L’orgue comportait alors 40 jeux sur trois claviers et pédalier, avec des transmissions mécaniques et machine Barker. Il fut inauguré en octobre 1887 par un récital d’Alexandre GUILMANT. En 1922, l’instrument fut agrandi une première fois par la maison CAVAILLÉ-COLL-MUTIN et porté à 47 jeux. En 1930, l’orgue fut électrifié et agrandi par la société CONVERS CAVAILLÉ-COLL. Ces deux interventions de 1922 et 1930 furent supervisées par Marcel Dupré. En 1970 le facteur MÜLLER de Croissy-sur-Seine (Yvelines) a construit sur la tribune au fond de la nef un petit orgue à traction mécanique, relié électriquement au grand orgue. Entre 1970 et 1972, la maison BEUCHET-DEBIERRE de Nantes (Loire-Atlantique) a restauré et agrandi le grand orgue, le portant à 55 jeux, toujours sur trois claviers et pédalier. Finalement en 1992 et 1993, le facteur Bernard DARGASSIES a restauré et agrandi le grand orgue dans le chœur, et construit un nouveau Grand-chœur placé dans un buffet neuf en tribune en fond de nef, remplaçant ainsi l'ancien orgue de MÜLLER. Ce grand-chœur (Antiphonal en anglais) est joué de la console principale du grand-orgue, sur le 4ème clavier. Il possède également sa propre console avec un clavier et pédalier. La console principale placée au niveau du chœur sous le grand-orgue a été restaurée et a été dotée d’un combinateur électronique, de 4 crescendos, d’un séquenceur et d’un tutti programmables. L’orgue a été inauguré en mai 1993 par un récital de Marie-Madeleine Duruflé.
Console du Grand-chœur Console principale - Photo orgbase.nl Le Grand-orgue Cavaillé - Photo orgbase.nl Le Grand-chœur - Photo orgbase.nl Photo orgbase.nl
64 jeux - 4 claviers de 61 notes et pédalier 32 notes à l'allemande. Transmission électromécanique des claviers et des jeux Accouplements : II/I (16,8,4') - III/I (16,8,4') - IV/I (16,8,4') - III/II (16,8,4') - IV/II (16,8,4') - IV/III (16,8,4') - I/II Accouplements : I/I (16,off 8',4') - II/II (16,off 8',4') - III/III (16,off 8',4') - IV/IV (16,off 8',4') Tirasses : I/P (8,4') - II/P (8,4') - III/P (8,4') - IV/P (8,4') 4 Crescendos programmables Combinateur 99 mémoires Séquenceur programmable Tutti programmable
orgue, orgues, orgues à tuyaux, organ, orgel, organo, organy, varhany