Entrez dans le monde magique des orgues.    Page créée le 13/11/2012   L’orgue Führer (1959) de la Cathédrale du Divin Sauveur de Ostrava (Cz) Orgues en France et dans le monde. Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique
Carte Photos Cliquer Disposition Pays : République Tchèque Province :  Moravie-Silésie Ville : Ostrava Local : Cathédrale du Divin Sauveur Katedrála Božského Spasitele Facteur : Führer / Smolka Année : 1959 / 1998 Cette cathédrale est un monument majeur du centre d’Ostrava. Sa construction ne remonte qu’au 19ème siècle, entre 1883 et 1893, dans le style néo-renaissance. C’est une église à trois nefs, terminée par une abside en demi-cercle, capable d’accueillir 4.000 fidèles. Elle a été élevée par Jean-Paul II au rang de cathédrale en 1996, rang qu’elle partage avec la cathédrale de l’Assomption d’Opava. Il y avait deux orgues dans la cathédrale, un orgue de chœur construit dans les années 1930 par les frères RIEGER de Krnov, et qui est toujours en service. Un grand-orgue a été construit en 1938-1939 par le facteur Jan TUČEK de Kutna-Hora. Mais cet instrument à transmission pneumatique a rapidement et régulièrement montré des faiblesses. Après plusieurs interventions, l’orgue n’a plus été utilisé. Dans les années 1990 un projet de restauration n’a pas eu de suite. Mais l’occasion s’est présentée de pouvoir acquérir un orgue allemand de l’église évangélique d’Emden, instrument démantelé et stocké aux ateliers SCHMIDT de Kaufbeuren. Il s’agissait d’un orgue de style baroque de la maison allemande Alfred FÜHRER de Wihlemshaven, construit en 1959, avec 42 jeux sur trois claviers et pédalier et traction mécanique. En 1997 et 1998, la maison de Václav SMOLKA a alors entrepris la reconstruction de l’orgue de FÜHRER dans un buffet neuf. En dehors de la disposition et de l’harmonisation, SMOLKA a porté une attention particulière au buffet et à sa structure et également à la transmission. Les innovations de ce facteur ont été appliquées dans la traction mécanique des claviers et la traction électromécanique des jeux, avec gestion électronique. L’aspect mais surtout la sonorité de cet orgue sont une véritable réussite et suscitent l’admiration des nombreux organistes qui viennent y donner des récitals. Autres caractéristiques : 42 jeux - 3 claviers manuels de 56 notes et pédalier 30 notes Transmission mécanique des claviers et électromécanique des jeux Accouplements : II/I - III/I Tirasses : I/P - II/P - III/P Combinateur électronique
varhan Ceská republika