Entrez dans le monde magique des orgues.
Page créée le 19/10/2016 L’orgue Mutin (1892) de l’église Notre-Dame d’Orbec (14).
Les derniers Les derniers Index par pays Index par pays A propos A propos Accueil Accueil Sources et liens Sources et liens Facteurs d’orgues Facteurs d’orgues Contact Contact
Orgues en France et dans le monde.
Pays : France Région :  Basse-Normandie Départ. : Calvados Ville : Orbec Local : Eglise Notre-Dame Facteur : Mutin Année : 1892
Passion,     Découvertes,     Partage....
Historique
Disposition
Carte
Cliquer
Haut de page Haut de page Retour France alpha Retour France alpha
Photos
Retour France Dept. Retour France Dept.
L’église actuelle a été construite au 15ème siècle à l’emplacement d’une ancienne église du 13ème siècle saccagée pendant la guerre de cent ans et dont il reste le chœur. Il subsiste de cette seconde période la tour nord, massive et imposante, édifiée avec les pierres du château démantelé en 1378. La nef, le transept et le clocher datent du 16ème siècle. L’édifice a la forme d’une croix latine avec un ample transept sud faisant le pendant à la tour, une nef de la largeur du chœur, deux collatéraux et un chevet plat. Au 19ème siècle l’édifice a été restauré dans le style néo-gothique. L’église comporte toujours des vitraux Renaissance des 15ème et 16ème siècles. Le magnifique buffet que l’on admire en tribune au fond de la nef remonte à un instrument construit en 1526 pour l’abbaye bénédictine du Bec-Hellouin (Eure). On ne sait pas si l’orgue fut abimé lors de l’écroulement de la nef de l’abbatiale en 1591. L’orgue aurait été transféré en 1615 dans l’église d’Orbec. En 1826, des travaux sont effectués par le facteur Dominique HUET d’Evreux (Eure). En 1863, d’autres travaux de réparation sont l’œuvre de Georges LUCE, facteur à Lisieux (Calvados). En 1892, l’orgue est entièrement reconstruit par Charles MUTIN, alors installé à Caen (Calvados). Le facteur réalise un orgue symphonique de 27 jeux, ne conservant que le buffet du 16ème siècle. Le Positif de dos est vidé de son matériel sonore. En 1931, l’instrument est relevé par la maison parisienne MUTIN-CAVAILLE-COLL. En 1947, le facteur Georges HELBIG de Paris intervient sur l’instrument pour réparer les dégâts causés en août 1944, lors de la Libération. En 1976, le buffet a été classé aux Monuments Historiques. En 1980, le facteur Jean-François DUPONT de Douvres-la-Délivrande (Calvados) effectue un relevage complet de l’orgue. En 2015 et 2016, l’orgue a fait l’objet d’un nouveau relevage complet par le facteur Emmanuel FOYER de Caen.
Autres caractéristiques : 27 jeux - 2 claviers manuels de 56 notes et pédalier 30 notes Transmission mécanique des claviers et des jeux Accouplement : II/I Tirasses : I/P - II/P Appel G.O Appel anches : I - II - P