Entrez dans le monde magique des orgues.
Page créée le 21/08/2022 L’orgue Lemercier (2019) de l'église Notre-Dame de Neuville-sur-Saône (Rhône)
Orgues en France et dans le monde.
Pays : France Région : Auvergne-Rhône-Alpes Dept : Rhône Ville : Neuville-sur-Saône Local : Eglise Notre-Dame de l’Assomption Facteur : Lemercier / Hurvy Année : 2019
Passion, Découvertes, Partage....
Historique
Disposition
Carte
Photos
Cliquer
Cette église baroque a été construite entre 1678 et 1681 dans la propriété du primat des gaules de l’époque, Camille de Neuville de Villeroy. Elle devient alors l’église paroissiale, dédiée à Notre-Dame de l’Assomption. L’édifice en pierre comprend une nef unique bordée de six chapelles latérales et d’un grand chœur surélevé terminé par une abside néo-romane pentagonale. Les deux tours carrées coiffées de lanterneaux qui encadrent la jonction du chœur et de la nef s’inspirent des clochers de la chapelle de l’Hôtel- Dieu de Lyon construits en 1666. La façade a été refaite en 1894 en calcaire blanc par l’architecte Chomel. L’intérieur de l’église a été restauré en 1962 et la toiture ainsi que les murs extérieurs ont été restaurés entre 2007 et 2011. L’église conserve ses décors baroques des 17ème et 18ème siècle. Les stalles du chœur réalisées par Michel Perrache en 1729 sont inscrites aux Monuments Historiques depuis 1904. Les vitraux et sculptures du chœur ont été inscrites en 1982. L’église possédait un précédent instrument d’origine inconnue, peut-être du 19ème siècle, qui fut reconstruit en 1933 par Athanase DUNAND de Villeurbanne (Rhône) et modifié par le même facteur en 1962, 1972 et 1986. Il se trouvait dans un état dégradé dans les années 2000. En 2018 et 2019, le nouvel orgue a été construit dans la tribune du fond de nef par les facteurs Thierry LEMERCIER de Téloché (Sarthe) et Bernard HURVY de Nantes (Loire-Atlantique). Le superbe buffet contemporain et la mécanique ont été réalisés par Thierry LEMERCIER. L’harmonisation est l’œuvre de Bernard HURVY. L’instrument comprend 25 jeux sur trois claviers et pédalier, avec une transmission mécanique des claviers et électrique des jeux. Quelques jeux du Positif de dos proviennent de l’ancien orgue (2’, 1’ 1/13, 1’ et Sesquialtera). Ce très bel instrument est utilisé d’abord pour la liturgie mais également pour l’enseignement musical et pour de nombreux concerts.
Autres caractéristiques : 25 jeux - 3 claviers manuels de 56 notes et pédalier 32 notes Transmission mécanique des claviers et électrique des jeux Accouplements : I/II - II/III Tirasses : I/P - II/P - III/P Combinateur électronique Diapason : La = 440 Hz - Tempérament Kellner
Haut de page Haut de page Recherche Recherche
Recherche… Recherche…