Muri Klosterkirche Hauptorgel SchottOrgues en France et dans le monde.

Retour Suisse       Retour tous pays          Historique      Photos      Carte

Muri  (CH)

Klosterkirche
- Hauptorgel / Grand-orgue

Schott, 1630 - Metzler, 1970


Composition

I. Positif de dos II. Grand-orgue Pédale
     
Bourdon 8' Bourdon 16' Principalbass 16'
Quintadena 8' Principal 8' Subbass 16'
Principal 4' Rohrflöte 8' Octavbass 8'
Flauto 4' Octave 4' Bassflöte 8'
Octave 2' Spitzflöte 4' Quintadenbass 8'
Spitzflöte 1 1/3' Kleingedackt 4' Octave 4'
Sesquialtera II 1 1/3' + 4/5' Quinte 2 2/3' Bauernflöte 2'
Cimbel III-IV 1' Quintflöte 2 2/3' GrossMixtur VI 2 2/3'
Vox humana 8' Superoctave 2' Posaune 16'
Vogelsang Waldflöte 2' Trompete 8'
  Terz 1 3/5' Trompete 4'
  Mixtur IV-V 1 1/3'  
  Hörnlein II 2/3' + 1/2'  
  Trompete 8'  
  Tremulant  

Autres caractéristiques :
34 jeux - 2 claviers manuels de 54 notes et pédalier 30 notes
Transmission mécanique des claviers et des jeux
Accouplement : I/II
Tirasses : I/P - II/P
Diapason : La = 440 Hz
Tempérament inégal Van Biezen

Haut de page


Historique :


Cet orgue a été construit à son origine par Thomas SCHOTT de Bremgarten.
Il avait deux volets latéraux qui furent enlevés en 1697 lorsque l'instrument fut déplacé.

En 1743 et 1744, l'orgue fut restauré et agrandi par Joseph BOSSARD et son fils Ferdinand Victor,
en même temps qu'ils construisaient les deux orgues de chœur.

En 1826 et 1827, Franz Joseph Rémi BOSSARD a rénové l'instrument et porté l'étendue des claviers à 54 notes.

En 1834, Konrad BLOCH de Aesch a déplacé le matériel sonore du positif de dos dans un Positif de couronne. Il a reconstruit la balustrade de tribune.

En 1851 et 1852, Friedrich HAAS de Kleinlaufenburg a révisé l'instrument, ajouté une Trompette de 16' à la pédale de rehaussé le ton.

En 1919, le facteur GOLL a reconstruit dans l'ancien buffet un orgue romantique à traction pneumatique, réutilisant toutefois une bonne partie de l'ancien matériel sonore.

De 1965 à 1970, la maison METZLER a reconstruit l'orgue dans son état de 1744, sous les conseils de Bernhard EDSKES.
La traction mécanique et le Positif de dos sont ainsi revenus.

En 2005, l'instrument a été restauré par la maison KUHN de Männedorf qui a notamment rétabli une soufflerie à sept soufflets selon les procédés de BOSSARD.

En plus des très nombreuses œuvres d'art présentes dans l'abbaye, l'édifice ne possède pas moins de cinq orgues :
Ce grand-orgue de SCHOTT, deux orgues de chœur de BOSSART, la copie d'un Positif de chœur de Karl Joseph Maria BOSSARD de 1778 et la copie d'une Régale portative de Johann Christoph PFLEGER de 1644.
Les copies de ces deux derniers instruments ont été réalisées par Bernhard EDSKES en 1991 et 1992 et les originaux sont conservés l'un au Landesmuseum de Zürich (Positif de chœur) et la Régale au musée Richard WAGNER de Lucerne.


Haut de page


Photos :








Carte :




Haut de page    Retour Suisse    Retour tous pays