Entrez dans le monde magique des orgues.
Page créée le 31/05/2016 Le grand orgue Klais (2003) de l’église St Pierre de Munich (D).
Les derniers Les derniers Index par pays Index par pays A propos A propos Accueil Accueil Sources et liens Sources et liens Facteurs d’orgues Facteurs d’orgues Contact Contact
Orgues en France et dans le monde.
Pays : Allemagne Région :  Bavière Ville : Munich (München) Local : Eglise St Pierre St Peter Kirche Facteur : Klais Année : 2003
Passion,     Découvertes,     Partage....
Historique
Disposition
Carte
Cliquer
Haut de page Haut de page Retour Allemagne Retour Allemagne
Photos
Grand-orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Paris
L’église catholique St Pierre est le plus grand édifice religieux de Munich. Sa construction remonte aux 11ème et 12ème siècles, en style roman. Elle est reconstruite au 13ème siècle et consacrée en 1294. Au 14ème siècle, après l’important incendie qui ravagea le centre-ville en 1327, l’église est restaurée dans le style gothique. Le haut chœur date de 1368 et le clocher de 1386. Ce clocher est rehaussé d’une flèche unique de 92m au milieu du 17ème siècle et à cette même époque le chœur est restauré dans le style baroque. L’église est partiellement rasée à la fin de la 2ème guerre mondiale. Elle sera reconstruite à l’identique, les travaux ne s’achevant qu’en 2000. La tour de St Pierre est appelée par les munichois le « Vieux Pierre » (Alter Peter). L’église St Pierre avait possédé dès 1648 un grand orgue construit par Hans MEHRER, reconstruit en 1740 par le facteur Ignaz Philipp HILLENBRAND de Münich. De 1806 à 1809, le facteur munichois Franz Joseph FROSCH construisit un nouvel instrument de 21 jeux. La disposition très originale de l’orgue avait été inspirée par le célèbre organiste Georg Joseph VOGLER. Les 21 jeux étaient répartis sur cinq divisions, le tout enfermé dans un buffet clos dont le toit mobile était actionné par une pédale d’expression. Après la mort de l’abbé VOGLER en 1814, l’orgue fut modifié dans une disposition plus classique avec une façade apparente. Il fut gravement endommagé lors des bombardements de 1945. Le grand- orgue actuel qui orne la tribune au fond de la nef est l’œuvre de la maison KLAIS de Bonn en 2003. KLAIS a utilisé les éléments sauvegardés de l’ancienne façade et a entièrement reconstruit le buffet. La partie arrière du buffet est accrochée au mur de façade et contient le Récit expressif et la Pédale. La disposition sonore de l’instrument se distingue par la variété des jeux de fond aux trois divisions principales de clavier et à la pédale, des mixtures puissantes, un Récit expressif très étoffé, un Positif (Solo) flûté, idéal pour l’accompagnement, le tout appuyé par une division de Bombarde et des jeux de pédale impressionnants. Les tuyaux de Tuba de Bombarde sont coudés à l’extrémité pour assurer une diffusion horizontale du son. Au Solo, un jeu de Clochettes joue la « Mélodie du Vieux Pierre ». La console mécanique détachée est tournée vers la nef et est positionnée très bas. Ceci pour faciliter la communication visuelle entre l’organiste et le chef de chœur et/ou le chef d’orchestre. Depuis 2011, la maison KLAIS a installé un orgue de chœur dans la tribune nord. Cet instrument possède sa propre console mais chaque clavier est jouable indifféremment sur les quatre claviers du grand-orgue. Il peut alors être utilisé comme un Fernwerk (division séparée) du grand-orgue. Merci à Patrick Salmon pour sa communication.
Photo P. Salmon Photo P. Salmon
Autres caractéristiques : 57 jeux - 4 claviers manuels de 58 notes et pédalier 32 notes Transmission mécanique des claviers et électromécanique des jeux Accouplement à l'orgue de chœur par transmission électrique Accouplements : II/I - III/I (16,8,4') - IV/I - IV/II - IV/III Accouplements orgue de chœur : I/I - I/II - I/III - II/II - II/III - II/IV Tirasses : I/P - II/P - III/P (8,4') - IV/P Tirasses orgue de chœur : I/P - II/P