Entrez dans le monde magique des orgues.
Page créée le 08/04/2017 L’orgue Cavaillé-Coll (1899) du Conservatoire Tchaikovsky de Moscou (Russie).
Les derniers Les derniers Index par pays Index par pays A propos A propos Accueil Accueil Sources et liens Sources et liens Facteurs d’orgues Facteurs d’orgues Contact Contact
Orgues en France et dans le monde.
Pays : Russie Région :  Centre Départ. : District Central Ville : Moscow (Moscou) Local : Tchaikovsky Conservatory Facteur : Cavaillé-Coll Année : 1899
Passion,     Découvertes,     Partage....
Historique
Disposition
Carte
Cliquer
Haut de page Haut de page Retour Autres Pays Retour Autres Pays
Photos
Autres caractéristiques : 49 jeux - 3 claviers manuels de 56 notes et pédalier 32 notes Transmission mécanique des claviers et des jeux Accouplements : II/I - III/I - III/II - I/I (16,4') - II/II (16,4') - III/III (16,4') Tirasses : I/P - II/P - III/P Appel anches pédale Orage
Le conservatoire TCHAIKOWSKY de Moscou a été fondé en 1866, par Nikolaï RUBINSTEIN, frère du pianiste et compositeur russe Anton RUBINSTEIN. C’est certainement le conservatoire le plus réputé de Russie. Piotr TCHAIKOWSKY y enseigna jusqu’en 1878. Et c’est en son hommage que le conservatoire porte son nom depuis 1940. La grande salle fut ouverte en 1901, avec une capacité de 1.735 places assises. Son acoustique exceptionnelle est unanimement reconnue et attire les plus grands artistes et concertistes du monde entier. Le grand-orgue dont la salle est équipée depuis son origine a été réalisée par Aristide CAVAILLÉ-COLL en 1899. Ce choix est né de l’amitié entre TCHAIKOWSKY et Charles-Marie WIDOR, qui conseilla les responsables du conservatoire dans le choix de leur instrument. L’orgue fut commandé en août 1897. Il s’agit de la toute dernière œuvre du célèbre facteur parisien, puisque l’orgue dut être achevé après son décès par son successeur Charles MUTIN en 1899. L’instrument a été exposé en 1900 à l’exposition Universelle de Paris, mais dans le pavillon russe. Il a été installé dans la nouvelle grande salle en 1901 et inauguré en mai 1901 par un récital de Charles-Marie WIDOR. La façade porte le nom du mécène qui finança l’instrument : Sergei Von Derwies. Il y a eu quelques travaux au fil des décennies, mais globalement cet orgue est resté dans son état quasi original. En 1958, la maison Herman LAHMANN de Leipzig (Saxe), a reconstruit deux plein-jeux. En 1968, la maison allemande SAUER de Francfort sur l’Oder (Brandebourg) a restauré la mécanique. De 1975 à 1979, la maison MERKLIN-KUHN de Lyon (Rhône) a restauré les sommiers, la soufflerie et la tuyauterie. Le manque de moyens pour son entretien ou sa restauration pendant le 20ème siècle a sauvé l’orgue de toute modernisation incongrue mais l’a conduit au début du 21ème siècle dans un état tel qu’il était devenu injouable. De 2012 à 2016, l’instrument a été entièrement restauré, dans son état d’origine, par la maison suisse de Schwarzach ainsi que par le facteur français Denis LACORRE (Sté DLFO) de Carquefou (Loire-Atlantique). Ce magnifique instrument est doublement exceptionnel, d’abord parce qu’étant l’un des derniers construits du vivant de CAVAILLÉ-COLL, et puis parce qu’il a été conservé quasi intégralement dans son état original. De plus il bénéficie de l’acoustique unique de cette salle.
orgue, orgues, orgues à tuyaux, organ, orgel, organo, organy, varhany