Entrez dans le monde magique des orgues. Page créée le 19/01/2015 L’orgue Giroud (2002) de l’église Notre-Dame  de Moret-sur-Loing (77). Orgues en France et dans le monde. Pays : France Région :  Ile-de-France Départ. : Seine-et-Marne Ville : Moret-sur-Loing Local : Eglise Notre-Dame de la Nativité Facteur : Giroud Année : 2002 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition

Agrandir le plan
Carte Cliquer Photos L’orgue accroché au mur sud du fond de la nef nous fait remonter le temps…La tribune qui le supporte a été construite à la fin du 15ème siècle. Peut-être s’agit-il de l’ancien jubé disparu. Le buffet Renaissance quant à lui a été construit sous Henri II, entre 1530 et 1540. On ne sait rien de l’instrument de l’époque. La tribune et le buffet sont classés aux Monuments Historiques depuis 1907. En 1664, le facteur parisien François du CASTEL réalise un orgue neuf dans le buffet historique. C’est un instrument de 15 jeux sur un clavier et pédalier en tirasse. En 1690, il y a eu un relevage effectué par un certain Alexandre LAURENT. Il se peut qu’une division de Positif ait été ajoutée par la suite, la console présentant 23 emplacements de tirants de registres. Après la révolution, l’instrument était bien fatigué. Son titulaire de l’époque, Julien de Lacourcelle en disait alors : « Après moi, l’orgue ne se fera plus entendre. » Ce qui fut en effet le cas après 1832. Le délaissement et le vandalisme eurent raison de l’instrument dont le reliquat de la tuyauterie fut vendu en 1870… Dans les années 1980, la municipalité a demandé un rapport sur les possibilités de restauration de l’instrument. Il est apparu que les éléments restant, notamment le sommier et des éléments mécaniques conservés dans l’orgue et dans les combles, permettaient de reconstituer l’orgue de 1664. En 1993, le buffet a été transféré dans les ateliers du facteur Michel GIROUD à Bernin (Isère), grand spécialiste de la restauration historique d’instruments de cette époque. La restauration a été longue et minutieuse. La mécanique a été reconstituée. La tuyauterie a été entièrement construite au modèle de la facture de cette époque et grâce notamment aux inscriptions figurant sur le sommier, donnant le diamètre des tuyaux. La soufflerie a été reconstruite avec deux soufflets cunéiformes. L’instrument a été harmonisé au tempérament mésotonique adouci à quatre tierces pures et au diapason de 392 Hz. Le buffet polychrome a été entièrement restauré en 2000. A noter l’étendue de 18 notes du pédalier en tirasse, avec un ravalement au contre LA, joué sur le C#. La tribune a été restaurée et consolidée en 1997. Enfin en début 2002, l’instrument a retrouvé sa place. Il a été inauguré le 26 mai 2002 par un récital de Ricardo MIRAVET, titulaire de St Germain-l’Auxerrois à Paris. La valeur historique de la tribune et du buffet, l’un des plus anciens de France, méritaient bien le travail remarquable de Michel GIROUD. Cette très belle et très ancienne église a été construite à partir de la fin du 12ème siècle et achevée au 15ème. Elle remplaçait une ancienne église romane. L’abside sans déambulatoire, le chœur et le transept construits au 13ème siècle sur trois niveaux s’inspirent de la cathédrale Notre-Dame de Paris. La nef fut érigée au 14ème siècle. La dernière travée, la façade et le portail du 15ème siècle sont de style gothique flamboyant. A cette même époque fut érigé le clocher de la tour Nord (côté chœur), sur une embase romane. L’église a été classée aux Monuments Historiques en 1840. A noter que le peintre Alfred SISLEY (1839/1899) qui vécut à la fin de sa vie à Moret-sur-Loing a réalisé une série de quatorze toiles représentant l’église Notre-Dame. Autres caractéristiques : 14 jeux - 2 claviers manuels et pédalier à la française Transmission mécanique des claviers et des jeux Clavier de G.O divisé au c'/c'# Accouplement : II/I à tiroir Tirasse : I/P permanente Tremblant doux et tremblant fort Diapason : La = 392 Hz Tempérament mésotonique à 4 tierces pures