Orgues en France et dans le monde.

Retour France Alpha     Retour Départements     Retour tous pays                            Historique           Photos

Mirande  (32)

Eglise Ste Marie

Magen, 1866


Composition :

Grand-Orgue Récit expressif Positif  Pédale 
  à partir de Ut2   Ut1 à Ut3 
       
Montre 16' Quintaton 16' Gambe 8' Contrebasse 16'
Bourdon 16' Bourdon 8' Kéraulophone 8' Basse 8'
Flûte Böhm 8' Principal 8' Flûte harmonique 8' Violoncelle 8'
Salicional 8' Voix céleste 8' Prestant 4' Bombarde 16'
Bourdon 8' Flûte 4' Unda maris 8' Trompette 8'
Prestant 4' Octavin 2' Cromorne 8' Clairon 4'
Quinte 2 2/3' Cor anglais 16' Trompette 8'  
Doublette 2' Voix humaine 8' Clairon 4'  
PleinJeu  Trompette 8'    
Bombarde 16' Hautbois 8'    
Trompette 8' Tremblant     
Clairon 4'      

Autres caractéristiques :
36 jeux - 3 claviers manuels et pédalier
Traction mécanique des claviers et des jeux
Accouplements : GOS/POS, GO/REC, POS/REC
Tirasses : GO/PED - REC 16
Appel d'anches : REC, GO, POS, PED
Orage


Haut de page


Historique :



Cet orgue doit son existence à l'abbé Bartherote, curé de Mirande, homme cultivé. Il entreprendra, en 1860, d'importants travaux dans l'église dont la construction d'un grand orgue qui sera achevé en 1866.

L'orgue a été construit par Jules Magen et son fils, Victor. Jules Magen, un romantique, avait été contremaître chez Cavaillé-Coll avant de fonder sa propre maison à Agen.
Néanmoins, la tradition classique colore son travail. Il nous propose une palette sonore à l'équilibre raffiné.

L'archaïsme de la console peut induire l'organiste à se perdre dans des conjectures, quant au choix du répertoire.
La beauté unique de cet orgue se révèle peu à peu sous les doigts qui se laissent guider. On découvre. On oublie les risques.

L'orgue a été restauré, en 1990, par Bernard Raupp, facteur d'orgues à Mirande.

Daniel Matrone


Haut de page


Photos :

Mirande Ste Marie


Haut de page    Retour France Alpha     Retour Départements     Retour tous pays