Entrez dans le monde magique des orgues.    Page créée le 02/10/2012   Orgue Nassarre (1695) (Côté évangile) de la Cathédrale Métropolitaine de Mexico (Mx). Orgues en France et dans le monde. Pays : Mexique Région :  México - Distrito Federal Ville : México Local : Cathédrale Métropolitaine Catedral Metropolitana Orgue de l’évangile Facteur : Nassarre Année : 1735 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique
Carte Photos Cliquer Disposition Les deux orgues vus du choeur La première cathédrale de Mexico fut construite dès 1524, trois ans après la conquête espagnole par Cortés. Rapidement trop petite, elle sera démolie en 1571. Cette même année commence la construction de l’actuelle cathédrale qui sera consacrée en 1667 à l’Assomption de Marie et achevée avec le dôme et les deux clochers en 1813. C’est la plus grande cathédrale de toute l’Amérique. La cathédrale possède deux magnifiques instruments historiques construits en 1695 et 1736. Le plus ancien est l’orgue côté épître. Il fut construit en 1693 par le facteur espagnol Jorge de SESMA dans ses ateliers de Madrid puis expédié à Mexico où il fut assemblé et achevé en 1695 par Tiburcio SANZ. Le buffet (ainsi que les stalles du chœur) a été construit par Juan de Rojas. De 1734 à 1736, le facteur espagnol Joseph NASSARRE entreprit de reconstruire cet orgue et de construire un deuxième grand-orgue similaire sur le côté opposé du chœur, l’évangile. Une partie du matériel du 1er orgue a été utilisée pour le second. Ce qui explique que les deux orgues se ressemblent étrangement. A ceci près que : L’orgue de l’évangile a une étendue de 50 notes aux claviers (CD-d3) contre 51 pour l’orgue de l’épître (C-d3). L’orgue de l’évangile possède un troisième clavier de dessus de 27 notes (d1-d3) ajouté au 19ème siècle pour une demi-division de Solo. Ce demi-clavier est placé à la droite du clavier de grand-orgue. Sinon pour les deux orgues on peut noter que : le clavier supérieur du G.O a une extension de 10 notes basses pour jouer les deux jeux de la pédale. La pédale n’a que dix notes et est dotée d’un jeu de fonds de 3 rangs et d’une anche de 3 rangs également. Le jeu de fonds est permanent alors que l’anche possède un tirant de jeu. Il n’y a ni accouplement ni tirasse. Chaque orgue possède deux façades, l’une vers le chœur l’autre vers le déambulatoire du chœur. En 1817, les deux orgues ont été restaurés par le facteur JP DE LARA. Ce dernier a rajouté la division de récit – ou solo – à l’orgue de l’évangile. Ce troisième clavier ne joue que les dessus, soit 27 notes de c1 à d3. La disposition originale n’a pas été notoirement altérée. Les deux orgues se sont détériorés au fil du temps, ce qui n’est pas étonnant quand on prend en compte les variations de température à Mexico et les incessantes mini-secousses sismiques. En 1967, un incendie ravagea une grande partie de l’édifice et endommagea très sérieusement les deux instruments. De 1975 à 1978, la maison hollandaise FLENTROP de Zaandam a effectué une restauration majeure des deux instruments, après une étude approfondie par Dirk FLENTROP de leur histoire et de leur disposition originale. Les deux instruments, monumentaux pour cette époque du début 18ème siècle, ont retrouvé leur éclat et leur sonorité si particulière, qui peut d’ailleurs étonner l’auditeur non averti. Les jeux de détail et d’anches peuvent paraitre nasillards et le tempérament mésotonique n’adoucit pas cette impression. Mais il y a ici un témoignage exceptionnel de la facture espagnole baroque. En 2008 et 2009, la maison GRENZING de El Papiol (Barcelone), a restauré à nouveau l’orgue de l’évangile : l’instrument a été entièrement démonté, son soubassement consolidé et restauré, tout le matériel sonore a été nettoyé et réharmonisé, la mécanique (très complexe, sur quatre niveaux) a été également restaurée ainsi que l’alimentation en vent. Une restauration similaire de l’orgue de l’épître devrait bientôt intervenir. Voir l’orgue de l’épître - (même texte pour l’historique) Orgue Evangile côté Choeur - Positif de dos Orgue Evangile côté déambulatoire Orgue Evangile côté déambulatoire Dessin de Flentrop - Face choeur Orgue Evangile côté déambulatoire Console Evangile (voir 1/2 clavier) Autres caractéristiques : 57 jeux - 3 claviers manuels et pédalier 10 notes Transmission mécanique des claviers et des jeux Diapason : La = 415 Hz - Tempérament mésotoniqe 1/6 comma Gustavo Delgado Parra  Gustavo Delgado Parra joue Felipe Ramírez y Ramírez  joue Concert Novembre 2009  Tiento a manera de canción  Batalla de Joseph de Torres