Entrez dans le monde magique des orgues. Page créée le 07/02/2008 Mise à jour le 01/03/2011 L’orgue Gobert (1725) de l’église St Humbert de Maroilles (59). Orgues en France et dans le monde. Pays : France Région :  Nord-Pas-de-Calais Départ. : Nord Ville : Maroilles Local : Eglise St Humbert Facteur : Gobert Année : 1725 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition
Carte Cliquer Photos L’abbaye de Maroilles, fondée en 650 par RADOBERT eut pour premier abbé St HUMBERT. Elle connut bien des vicissitudes et fut reconstruite au 11ème, 16ème et  enfin au 18ème siècle, époque de son apogée. En 1725, l’abbé de Maroilles passa commande au facteur Antoine GOBERT de Lille d’un grand-orgue de 39 jeux sur quatre claviers et pédalier en tirasse. Ce qui était un instrument de grande importance pour cette époque. La qualité de sa construction et surtout sa sonorité exceptionnelle contribuèrent à la renommée de cet instrument. En 1789, l’orgue fut très judicieusement transféré dans l’église paroissiale de Maroilles, lui permettant ainsi d’échapper à la destruction de l’abbaye par la révolution. Cet épisode est connu localement sous le nom de « vacarme de Maroilles »… En 1867, le facteur Joseph KERKHOFF de Bruxelles restaura l’orgue, fort heureusement en respectant la disposition sonore de GOBERT, contrairement aux tentations de l’époque. Un boitier expressif fut toutefois ajouté à l’Echo, les claviers furent étendus et un jeu de Bombarde rajouté à l’Echo. De 1931 à 1933, le Docteur BEDART et le facteur KRISHER de Lille entreprirent une reconstruction de l’instrument. Cette fois l’œuvre de GOBERT ne fut guère respectée. La disposition fut modifiée, certains jeux ajoutés mais de piètre qualité, notamment à une nouvelle division indépendante de pédale, avec une traction pneumatique qui connut vite bien des défaillances. En 1963, l’instrument fut classé aux Monuments Historiques, ce qui permettait d’envisager une restauration. Toutefois le manque de moyens financiers ne permettra pas la restitution de l’orgue de GOBERT. En 1979 et 1980, la maison HAERPFER de Boulay (57), a effectué cette restauration en conservant 29 jeux de GOBERT, harmonisé avec un tempérament mésotonique modifié, tel qu’utilisé au 18ème siècle. La qualité du travail d’HAERPFER et la présence de matériel sonore d’origine redonne à ce très bel instrument toute son authenticité. L’exécution du répertoire baroque français y est particulièrement intéressante. D’après la plaquette du disque enregistré en 1980 par Georges DELVALLEE (Label Arion) - Œuvres de Louis Couperin. Un grand merci à Christian MORGE pour sa communication. Autres caractéristiques : 29 jeux - 3 claviers manuels et pédalier. Transmission mécanique des claviers et des jeux Accouplement : I/II Tirasse : II/P permanente Tremblant doux G.O Rossignol