Entrez dans le monde magique des orgues. Page créée le 22/07/2014    L’orgue Trampeli (1806) de l’église Ste Barbe de Markersbach (D). Orgues en France et dans le monde. Pays : Allemagne Région :  Saxe Ville : (Raschau)-Markersbach Local : St. Barbara Kirche Eglise Ste Barbe Facteur : Trampeli Année : 1806 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition

Agrandir le plan
Carte Cliquer Photos Grand-orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Paris Voir la traduction des jeux d'orgue allemands. Cette église très ancienne a été construite vers 1250, dans le style roman. Les petites ouvertures, l’autel en pierres, l’entrée principale sur le côté, les peintures murales médiévales découvertes en 1955, attestent des origines de l’édifice. Des éléments en gothique tardif ont été introduits par les moines cisterciens de Gruenhain. L’église était alors consacrée à St Pierre et St Paul. En décembre 1500, l’église est mentionnée sous le nom de Ste Barbe. L’exploitation minière dans la région connut son apogée au 15ème siècle et la dévotion des mineurs à cette sainte explique sans doute cette nouvelle dédicace. La nouvelle consécration de l’église eut sans doute lieu vers 1430, à la suite des profanations et des dégâts causés par les hussites à tous les lieux de culte. Le chœur à trois côtés avec sa voûte en ogive date du début du 16ème siècle. L’église est passée au culte protestant dans les années 1530. Après la guerre de Trente ans, l’édifice a été agrandi en 1660 et a reçu un nouveau clocher avec son dôme baroque et une nouvelle toiture. L’intérieur actuel date de cette époque, et notamment la tribune de l’orgue. Dans les années 1720, la richesse apportée à la région par l’expansion des forges permit une nouvelle restauration de l’intérieur avec l’ajout d’une galerie et du retable dans le chœur. Le premier orgue connu date de 1663, juste après la construction de la nouvelle tribune occidentale. Il s’agissait d’un Positif réalisé par le facteur Jacob SCHEDLICH de Joachimsthal (aujourd’hui Jáchymov – Bohême Tchèque). En 1802, le facteur Johann Gottlob TRAMPELI d’Adorf reçut le contrat pour la construction d’un nouvel orgue. Cet instrument de 15 jeux sur un clavier et pédalier indépendant fut achevé et inauguré pour la Pentecôte 1806. L’orgue est resté dans son état quasi original, même s’il a beaucoup souffert de l’humidité puis du chauffage. En 1988, le facteur Georg WÜNNING de Großolbersdorf (Saxe) a effectué une grande restauration de cet instrument historique. Les sommiers, la transmission des claviers et des jeux ainsi que les soufflets et l’alimentation en vent ont été restaurés. La tuyauterie a été reprise entièrement, l’harmonisation refaite. Le buffet a également été restauré et a retrouvé ses couleurs originales. En 2006, l’instrument a fait l’objet d’un relevage. Autres caractéristiques : 15 jeux - 1 clavier manuel de 51 notes et pédalier 25 notes Transmission mécanique des claviers et des jeux Tirasse : I/P Tremblant Etoile de clochettes