Entrez dans le monde magique des orgues.
 Page créée le 26/11/2009   Mise à jour le 21/07/2018 Orgue Schnitger (1701) du Monastère de Moreira  de Maia (Portugal)
Orgues en France et dans le monde.
Pays : Portugal Région :  Nord Ville : Maia Local : Mosteiro De Moreira Facteur : Schnitger Année : 1701
Passion,     Découvertes,     Partage....
Historique
Disposition
Carte
Cliquer
Haut de page Haut de page Retour Portugal Retour Portugal
Photos
Autres caractéristiques : 12 jeux - 2 claviers manuels avec 1ère octave courte Transmission mécanique des claviers et des jeux Accouplement : II/I à tiroir Diapason : La = 443,7 Hz Tempérament mésotonique Schlick/Vogel
Le couvent des Chanoines Réguliers de Saint-Augustin a été fondé au lieu-dit Gontão dans la commune de Maia en 832, puis transféré en 1060 à l’emplacement actuel de Moreira , également dans la commune de Maia. L’ensemble conventuel et son abbatiale ont été construits entre 1092 et 1112. Ils ont été dédiés à Saint-Georges. En 1562, le monastère a été rattaché à la Congrégation de la Sainte-Croix de Coimbra (Portugal). Le monastère et son abbatiale ont été reconstruits dans le style maniériste que l’on connait aujourd’hui entre 1588 et 1622. Ils furent alors consacrés au Saint-Sauveur. Les deux tours ont été érigées en 1695 de chaque côté de la nef, à la séparation de la nef et du chœur. En 1834, après l’interdiction des ordres religieux, l’abbatiale a été convertie en église paroissiale et les bâtiments conventuels vendus. L’église se compose d’une nef unique, un faux transept qui est constitué des deux chapelles latérales puis un chœur rectangulaire à chevet plat. La façade se compose de deux corps, celui du bas à trois colonnades toscanes, le haut à quatre colonnes ioniques, le tout surmonté d’un fronton blanc. La nef et le chœur sont voûtés avec des caissons de styles différents. Les deux chapelles collatérales qui encadrent l’arche de l’accès au chœur sont magnifiquement dorées et décorées. A noter également le retable de l’autel majeur et ceux des chapelles du transept. L’ancienne abbatiale renferme une relique de la Croix du Christ, le «Santo Lenho de Moreira», ramenée par les croisés au 11ème siècle. L’orgue de l’ancienne abbatiale est l’un des deux instruments de 12 jeux fabriqués par Arp SCHNITGER de Hambourg (Allemagne) et expédiés au Portugal en 1701. L’instrument est placé en avant de la tribune de fond de nef sur une petite tribune latérale, sur le côté droit de la nef. (L’autre orgue de 1701 se trouve vraisemblablement dans la cathédrale de Mariana (Brésil).) On ne sait pas qui a effectué l’installation de l’orgue, mais on peut raisonnablement penser qu’il doit s’agir de Johann Heinrich HULEMKAMPF, ancien ouvrier d’Arp SCHNITGER, qui arriva et s’installa à Lisbonne en 1701, où il sera connu sous le nom de João HENRIQUES. C’est à lui que l’on attribue la construction de le grand-orgue de la Cathédrale de Faro en 1716. En 1994, des spécialistes dont  le facteur Georg JANN de la Sté ORGUIAN alors installée à Santo Tirso, près de Porto, constatent que l'orgue est en piteux état. Ils découvrent à cette occasion les inscriptions dans la tourelle gauche qui authentifient la fabrication par SCHNITGER. Une lettre de demande de subventions est alors adressée au Président de la République Fédérale d'Allemagne, M. Richard Von Weizsäcker. Cette subvention est accordée, ainsi que le soutien financier de la Camara da Maia. En 1998, Georg JANN aidé de Christoph METZLER a restauré totalement cet instrument historique dans sa disposition originale. Le buffet a été restauré et la console qui se trouvait à l’arrière de l’orgue a été replacée en fenêtre centrale de la façade La petite tribune a été élargie. La mécanique et la tuyauterie ont été minutieusement restaurées. Les tuyaux de façade trop corrodés ont été reconstruits. A noter que les tuyaux de la Holzflöte 8' du Positif sont des 4’ bouchés à la première octave puis des 8’ ouverts pour le reste. La quasi totalité du matériel est d’origine… Cet instrument reste l’un des témoins majeurs de la facture du maître SCHNITGER, l’un des facteurs allemands les plus talentueux et véritable référence de son art. C’était le facteur préféré de Jean-Sébastien BACH.
orgue, orgues, orgues à tuyaux, organ, orgel, organo, organy, varhany