Entrez dans le monde magique des orgues. Page créée le 22/01/2015 L’orgue Cavaillé-Coll (1856) de l’église Notre-Dame du Lac de Lunel (34). Orgues en France et dans le monde. Pays : France Région :  Languedoc-Roussillon Départ. : Hérault Ville : Lunel Local : Eglise Notre-Dame du Lac Facteur : Cavaillé-Coll Année : 1856 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition

Agrandir le plan
Carte Cliquer Photos A cet emplacement s’élevait une église médiévale, sans doute du 12ème siècle, qui fut détruite lors des guerres de religion à la fin du 16ème siècle. L’église actuelle a été rebâtie au début du 17ème siècle dans le style gothique méridional et baroque, avec sa façade de style jésuite. La tour est le seul vestige médiéval. Il s’agissait à l’origine d’une tour de guet accolée à l’ancienne église. Le petit clocheton supérieur date du 17ème siècle. L’orgue est un authentique Aristide CAVAILLÉ-COLL construit en 1856, sur le plan de l’orgue de chœur de 12 jeux que le facteur était en train de construire pour la cathédrale de Fréjus (Var). A l’origine il ne comportait que 18 jeux sur 2 claviers et pédalier en tirasse. Il devait être posé au sol. Le facteur avait prévu lors de la construction l’ajout d’un Positif de dos de 8 jeux et d’une pédale indépendante de 4 jeux. En 1867, le frère aîné d’Aristide, Vincent, a déplacé l’instrument sur la tribune actuelle. En 1977, l’orgue a été classé aux Monuments Historiques. En 1994, la Manufacture Languedocienne de Grandes Orgues de Lodève (Hérault) de Georges DANION et Charles Emmanuel SARELOT a restauré entièrement l’instrument et l’a complété conformément au plan de CAVAILLÉ-COLL. L’orgue a ainsi reçu une division de Positif de dos avec 8 jeux et une division de pédale indépendante de 4 jeux. En 2011, le facteur Jean-François MUNO de la Manufacture d’Orgues de Franche-Comté à Esmoulins (Canton de Gray en Haute-Saône), a effectué un relevage de l’instrument et a repris l’harmonisation. L’intérêt majeur de cet orgue réside dans la présence de tout le matériel et de la mécanique d’origine d’Aristide CAVAILLÉ- COLL dont c’était l’un des derniers instruments de cette époque signé « Aristide CAVAILLÉ-COLL fils ». Autres caractéristiques : 30 jeux - 3 claviers manuels et pédalier Transmission mécanique des claviers et des jeux Accouplements : I/II - III/II Tirasse : II/P Diapason : La = 442 Hz - Tempérament égal