Orgues en France et dans le monde.

Retour France Alpha     Retour Départements     Retour tous pays              Historique     Photos     Carte

Luçon  (85)

Cathédrale Notre-Dame

Cavaillé-Coll, 1857



Composition :

Positif: Grand-Orgue: Echo: Récit expressif: Pédalier:
         
Montre 8' Montre 16' Bourdon 8' Flûte harm. 8' Flûte 16'
Salicional 8' Bourdon 16' Quintaton 8' Bourdon à chem. 8' Soubasse 16'
Bourdon 8' Montre 8' Viole 4' Viole d'amour 8' Bourdon 8'
Prestant 4' Bourdon 8' Flûte à chem. 4' Flûte octav. 4' Flûte 8'
Flûte douce 4' Flûte harm. 8' Nazard 2' 2/3 Octavin 2' Flûte 4'
Quinte 3' Prestant 4' Flûte à chem. 2' Trompette 8' Principal 4'
Doublette 2' Flûte octav. 4' Tierce 1' 3/5 Basson-Hautbois 8' Flûte 2'
Plein-jeu VIII rgs Quinte 3' Cymbale III rgs Voix-humaine 8' Mixture IV rgs
Trompette 8' Doublette 2' Trompette 8'   Bombarde 16'
Cromorne 8' Sifflet 1'     Trompette 8'
  Cornet V rgs     Clairon 4'
  Fourniture IV rgs      
  Cymbale III rgs    
  Bombarde 16'    
  Trompette 8'    
  Clairon 4'    

Autres caractéristiques :
54 jeux - 4 claviers de 54 notes et pédalier de 32 notes.
Transmission mécanique des claviers et des jeux
Accouplements: Pos./G.O., Réc./G.O., Echo/G.O.
Tirasses: Pos., G.O., Réc. Combinaison G.O.-Réc.
appel G.O., appel anches Péd.
Trémolo Réc. Expression Réc. Orage.
Classé Monument Historique.

Haut de page


Historique :

Primitivement conçu pour la cathédrale de Carcassonne, l'orgue de Luçon, construit entre 1852 et 1855 par Aristide CAVAILLE-COLL dans les ateliers de la rue Vaugirard, fut en définitive, affecté par NAPOLEON III à la cathédrale de Luçon. La réception officielle eut lieu le 23 décembre 1857.

Avec cet instrument, l'illustre facteur parisien, qui l'avait particulièrement soigné pour le présenter à l'exposition universelle de 1855 sans pouvoir l'achever à la date prévue, signait, deux ans avant l'orgue de Sainte-Clotilde, un chef-d'oeuvre aux sonorités idéalement adaptées aux oeuvres de Franck et de ses contemporains.

En 1899, la maison DEBIERRE de Nantes effectua l'unique relevage subi par l'instrument depuis sa construction.

En dépit de l'excellence des matériaux utilisés, l'usure inévitable, notamment des éléments pneumatiques, fit envisager une restauration complète qui fut réalisée par la maison SCWENKEDEL de Strasbourg, entre avril 1967 et décembre 1968. L'harmonisation des 39 jeux de Cavaille-Coll, très réussie, fut amoureusement respectée par Monsieur Louis RODHE, chargé des travaux sur place.

La restauration fournit toutefois l'occasion d'enrichir la palette sonore de l'instrument, surtout par la transformation de l'ancien clavier d'Euphone (jeu à anches libres) en clavier d'echo : ce clavier comporte 9 jeux. De même, un Plein-Jeu de 5 rangs, prévu dans le plan primitif de Cavaillé-Coll, est venu remplacer un clairon de quatre pieds, qui sonne désormais en dessus de Trompette 8 à l'echo.

L'orgue de Luçon est riche d'une discographie développée, établie par les plus grands interprètes.



Haut de page


Photos :

Luçon Cathédrale orgue Cavaillé-Coll

Luçon Cathédrale orgue Cavaillé-Coll


Carte :




Haut de page    Retour France Alpha     Retour Départements     Retour tous pays