Entrez dans le monde magique des orgues. Page créée le 30/06/2014 L’orgue Donat (1705) de l’église St Nicolas de Luckau (D). Orgues en France et dans le monde. Pays : Allemagne Région :  Brandebourg Ville : Luckau Local : Nikolaikirche Eglise St Nicolas Facteur : Donat (Donati) Année : 1673 Passion,     Découvertes,     Partage.... Historique Disposition

Agrandir le plan
Carte Cliquer Photos Grand-orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Paris Voir la traduction des jeux d'orgue allemands. L’église St Nicolas de Luckau est l’une des églises les plus importantes de la région du Brandebourg et de Berlin. Ses origines médiévales remontent au 13ème siècle. Il en reste le portail ouest en ogive et le soubassement en granit du clocher. En 1370, l’église a été reconstruite dans sa forme actuelle en briques rouges, avec ses deux clochers et une triple nef. La façade ouest a été reconstruite au 15ème siècle, de même que le toit à deux versants. Une chapelle a été construite sur le mur nord, à laquelle se sont ajoutées quatre autres chapelles entre les contreforts du côté sud. En 1644, un incendie a ravagé l’intérieur de l’église, faisant disparaitre tous les éléments médiévaux. L’église a été restaurée dans le style baroque à partir de 1656. C’est de cette époque que datent le retable et les fonds baptismaux en bois d’Abraham JÄGER, et la chaire d’Andreas SCHULTZE de Torgau, considérée comme son chef d’œuvre. Cette chaire a été dorée par Christian MÄTSCHKE de Leipzig. L’église possédait depuis 1618 un orgue de 22 jeux qui fut détruit dans l’incendie de 1644. En 1672 et 1673, le facteur Christoph DONAT (ou DONATI) de Leipzig a construit le magnifique grand orgue que l’on peut toujours admirer dans la tribune ouest. On ne connait pas le constructeur de l’imposant buffet réalisé dans le style hollandais/nord allemand et équipé d’un Positif de dos. L’orgue de 37 jeux sur trois claviers et pédalier fut inauguré en janvier 1674. A noter les décors animés tels que les anges avec leur trompette sur le Positif de dos et les étoiles de clochettes sous forme de soleil et de lune sur le grand buffet. DONAT dut intervenir en 1677 pour remédier à plusieurs dysfonctionnements, notamment au niveau de la soufflerie et de l’alimentation en vents. La dorure polychrome de la façade a été réalisée en 1677 par Christian MÄTSCHKE. Au 18ème siècle, plusieurs interventions ont été effectuées pour l’entretien mais également avec quelques modifications de la disposition. En 1873, le facteur Friedrich Hermann LÜTKMÜLLER de Wittstock a reconstruit l’instrument, en changeant radicalement la disposition dans un style romantique. Il a toutefois conservé quelques éléments du matériel sonore de DONAT. Le Positif de dos a été vidé. De 1959 à 1977, la maison Alexander SCHUKE de Postdam a restauré l’instrument en plusieurs phases. Le Positif de dos a été reconstruit. Cette restauration a permis un retour à un orgue néo-baroque sans toutefois constituer une réelle reconstruction historique. Une telle restauration reste à venir. L’orgue dispose aujourd’hui de 44 jeux. Ci-dessous la disposition actuelle et la disposition originale. Autres caractéristiques : 44 jeux - 3 claviers manuels de 54 notes et pédalier 27 notes Transmission mécanique des claviers et des jeux Accouplements : I/II - III/II Tirasses : I/P - II/P Etoiles de clochettes (Soleil et lune) au G.O Etoile de clochettes au Positif de dos Coucou Figure de David animée et deux anges jouant de la Trompette Disposition 1977 1673 Voir la traduction des jeux d'orgue allemands. Autres caractéristiques : 37 jeux - 3 claviers manuels de 48 notes et pédalier 27 notes Transmission mécanique des claviers et des jeux Accouplements : I/II - III/II Tirasse : II/P Tremblant général Etoiles de clochettes (Soleil et lune) au G.O Etoile de clochettes au Positif de dos Coucou Figure de David animée et deux anges jouant de la Trompette