Orgues en France et dans le monde.

Retour France Alpha     Retour Départements     Retour tous pays                       Historique           Photos

Lodeve  (34)

Ancienne Cathédrale St Fulcran

Lépine, 1754


Composition :

I. Positif II. Grand-Orgue III. Récit  Pédale 
       
Principal 8' Montre 16' Flûte harmonique 8' Contrebasse 16'
Flûte à cheminée 8' Bourdon 16' Viole de gambe 8' Flûte basse 8'
Gambe 8' Montre 8' Voix céleste 8' Violoncelle 8'
Unda Maris 8' Bourdon 8' Flûte octaviante 4' Bombarde 16'
Dulciane 4' Flûte harmonique 8' Octavin 2' Trompette 8'
Doublette 2' Salicional 8' Basson-Hautbois 8'  
Trompette 8' Prestant 4' Voix humaine 8'  
Clarinette 8' Doublette 2' Clairon 4'  
Clairon 4' Fourniture progressive III-IV    
  Grand Cornet V    
  Bombarde 16'    
  Trompette harmonique 8'    
  Clairon 4'    

Autres caractéristiques :
35 jeux - 3 claviers manuels de 56 notes et pédalier 25 notes
Traction mécanique des claviers et des jeux


Haut de page


Historique :



Le facteur d'orgues Jean-François L'Épine construit, de 1752 à 1754, un nouvel instrument d'esthétique classique de 35 jeux répartis sur 3 claviers et pédalier.
Il l'installe dans un buffet en bois sculpté et doré de style Louis XV exécuté par le sculpteur Dominique Ferrère.
Les travaux sont supervisés par Dom Bedos et certaines pièces ont été exécutées, en sous-traitance, par Louis Courdeau.
L'instrument est reçu en octobre 1755 par Dom Bedos et Joseph Laguna.

Le buffet est un chef d'œuvre d'équilibre et d'ornementation. Il se compose au positif de trois tourelles en mitre; sur celle du centre deux anges jouent de la trompette et de la flûte traversière.
Le grand corps comprend six tourelles séparées par cinq plates-faces. La forme d'ensemble évoque un V.
Deux remarquables atlantes supportent les tourelles latérales, dominées par des statues de David et de Saint Cécile.
Les tourelles médianes, qui portent de grands pots de fleurs, reposent sur des culots ornés de deux têtes d'anges.
La partie centrale, remaniée au XIXème siècle, est décorée de deux statues d'évêques et d'une croix.

Ce buffet, remarquablement restauré en 1975, est l'un des plus beaux du Midi, avec ceux d'Albi, de Narbonne et de Montpellier.

En 1837, l'instrument est restauré par Prosper-Antoine Moitessier et, en 1840, le buffet est classé par la Commission des Monuments historiques.

En 1881/2, la partie instrumentale de l'orgue est reconstruite par Théodore Puget. La mécanique est quasiment intégralement changée et le buffet d'orgue agrandi. L'esthétique du nouvel orgue de 36 jeux devient plus romantique.
L'instrument est inauguré en décembre 1882.

En 1974, la Manufacture languedocienne des Grandes Orgues, basée à Lodève, procède à la restauration de l'instrument avec une harmonisation réalisée par Edmond Costa. Le buffet est aussi restauré par M. Cassin afin de lui redonner l'aspect original.

En juin 2000, la même firme procède à la nouvelle restauration de la partie instrumentale.
À cette occasion, au Positif, la Sesquialtera II a été remplacée par une Gambe 8' et la Cymbale III par un Unda Maris 8' comme il était à l'origine. De plus, au pédalier, la Flute 4' a été rétablie en Violoncelle 8'.

À part du nom sur la plaque, il ne reste presque rien de l'instrument de Puget.



Haut de page


Photos :



Lodève Ancienne Cathédrale     Lodève Ancienne Cathédrale

Lodève Ancienne Cathédrale


Haut de page    Retour France Alpha     Retour Départements     Retour tous pays