Orgues en France et dans le monde.

Retour Angleterre       Retour tous pays                                                                 Historique      Photos

Lincoln    (GB)                                           

St Mary Cathedral

Willis, 1898
                                                                                              

Composition :

I. Positif II. Grand-Orgue III. Récit expressif   IV. Solo  Pédale 
         
Lieblich Bourdon 16' Double Open Diapason 16' Double Open Diapason 16' Gamba 8' Double Open Diapason (ext) 32'
Open Diapason 8' Open Diapason I 8' Open Diapason I 8' Voix célestes (TC) 8' Open Metal 16'
Dulciana 8' Open Diapason II 8' Open Diapason II 8' Claribel Flute 8' Open Wood 16'
Lieblich Gedeckt 8' Open Diapason III 8' Lieblich Gedeckt 8' Harmonic Flute 8' Violone 16'
Viola da Gamba 8' Stopped Diapason 8' Salicional 8' Orchestral Oboe 8' Bourdon 16'
Hohl Flute 8' Claribel Flute 8' Vox Angelica (TC) 8' Orchestral Clarinet 8' Dulciana 16'
Gemshorn 4' Flûte harmonique 4' Principal 4' Tremulant  Octave (ext) 8'
Concert Flute 4' Principal 4' Lieblich Flote 4' Tuba 8' Violoncello 8'
Nazard 2 2/3' Twelfth 2 2/3' Fifteenth 2' Tuba Clarion 4' Dulciana 8'
Piccolo harmonique 2' Fifteenth 2' Mixture III   Super Octave 4'
Tierce 1 3/5' Mixture III Vox Humana 8'   Contra Posaune 32'
Mixture III Trombone 16' Double Trumpet 16'   Ophicleide 16'
Cor anglais 16' Tromba 8' Tremulant    Clarion 8'
Corno di Bassetto 8' Clarion 4' Double Trumpet 16'    
    Trumpet 8'    
    Oboe 8'    
    Clarion 4'    

Autres caractéristiques :
64 jeux - 4 claviers manuels de 58 notes et pédalier 32 notes
Traction électro-pneumatique des claviers et des jeux
Accouplements : I/II - III/II - IV/II - III/I - IV/I - Anches II/I - IV/III - II/IV
Tirasses : I/P, II/P, III/P, IV/P
8 combinaisons générales + 8 G.O, 8 Réc, 6 Pos, 5 Solo et 8 Péd.
Annulateur général
Combinateur électronique (8 divisionnels et 8 mémoires générales)
Crescendo




Haut de page




Historique :



Les archives démontrent l'existence d'un orgue dans la cathédrale au cours du XIIe siècle. Au temps de Charles Ier, il semble que les instruments étaient dans un état de délabrement, une condition intensifiée par le vandalisme survenu au cours de la période de la guerre civile. Toutefois, après la Restauration, les orgues furent réparés ou remplacés; le principal instrument était situé au-dessus des stalles du choeur.

Des périodes d'entretien et de négligence alternent jusque vers les années 1820 alors qu'un nouvel instrument et un nouveau buffet furent construits sur le jubé du choeur là où se trouve présentement l'instrument.

Autrefois décrit comme le « meilleur au pays », la cathédrale possède l'un des meilleurs orgues et l'un des plus grandes oeuvres produites par Henry WILLIS Père. Le buffet de 1826 a dû être modifié afin de recevoir le nouvel instrument. Il a été inauguré par Sir Walter Parratt, le jour de la St. Hugh, le 17 novembre 1898. Le jeu de Posaune 32' a été installé en 1903.

En 1960, la firme HARRISON & HARRISON restaure l'instrument. Une nouvelle console et une traction électro-pneumatique sont installées. La structure sonore n'est pas modifiée mis à part l'addition des jeux de Dulciana 8' et 16' (à la pédale) ainsi que l'Open Diapason 8', Nazard 2 2/3', Mixture III (au choir); les jeux de Dulciana 8', Lieblich Gedeckt 8', Concert Flute 4' et le Piccolo harmonique 2' (Choir) furent placés sur un nouveau sommier dans la section est du buffet.

En 1998, la firme HARRISON & HARRISON restaure à nouveau l'instrument. Un Tremblant est ajouté au Choir et un nouveau système électronique pour la gestion des combinaisons est installé. L'instrument est ré-inauguré par Daniel Roth, le jour de la St. Hugh, le 17 novembre 1998, exactement 100 ans après le concert initial.

Les divisions du Choir, Great et Solo sont placées sur le jubé avec les jeux Violone 16', Bourdon 16', Violoncello 8' et Super Octave 4' de la pédale; la division du Swell et les autres jeux de la pédale sont placés dans le triforium nord. Quant à la console, elle est située du côté nord du jubé.

En plus de l'orgue WILLIS, il y a trois autres instruments : un instrument d'un clavier et pédalier placé à l'arrière du choeur; un instrument de chambre d'un clavier, construit en 1993 par Peter Collins, et placé dans le choeur pour exécuter la partition de basse continue; et un instrument d'un clavier placé à l'extrémité ouest de la cathédrale. Les quatre instruments sont utilisés régulièrement.





Haut de page



Photos :

Lincoln St Mary Cathedral

Lincoln St Mary Cathedral

Lincoln St Mary Cathedral




Haut de page    Retour Angleterre    Retour tous pays