Orgues en France et dans le monde.

Retour Allemagne       Retour tous pays                                                        Jeux allemands          Historique           Photos

Leipzig  (D)

Eglise St Thomas

Sauer, 1889


Composition :

I / Grand-orgue II / Positif III / Récit expressif  Pédale 
       
Principal 16' Salicional 16' Lieblich Gedackt 16' Majorbass 32'
Bordun 16' Gedackt 16' Gamba 16' Untersatz 32'
Principal 8' Principal 8' Principal 8' Contrabass 16'
Geigenprincipal 8' Schalmei 8' Viola 8' Principal 16'
Viola di Gamba 8' Salicional 8' Aeoline 8' Violon 16'
Gemshorn 8' Harmonica 8' Voix céleste 8' Gemshorn 16'
Dulciana 8' Dolce 8' Spitzfloete 8' Subbass 16'
Doppelfloete 8' Flûte harmonique 8' Flûte d'amour 8' Salicetbass 16'
Flûte harmonique 8' Komzertfloete 8' Gedackt 8' Lieblich Gedackt 16'
Flauto dolce 8' Rohrfloete 8' Gemshorn 8' Quintbass 10 2/3'
Gedackt 8' Gedackt 8' Quintatön 8' Offenbass 8'
Quintatön 8' Octave 4' Fugara 4' Principal 8'
Quinte 5 1/3' Salicional 4' Traversfloete 4' Cello 8'
Octave 4' Flauto dolce 4' Prestant 4' Gemshorn 8'
Gemshorn 4' Quinte 2 2/3' Quinte 2 2/3' Bassfloete 8'
Rohefloete 4' Piccolo 2' Flautino 2' Dulciana 8'
Violini 4' Cornett III Harmonia aetheria III Octave 4'
Octave 2' Mixtur IV Oboe 8' Flauto dolce 4'
Rauschquinte 2 2/3'+2' II Cymbel III Trompette harmonique 8' Contraposaune 32'
Mixtur III Tuba 8'   Posaune 16'
Cornett II-IV Clarinette 8'   Fagott 16'
Scharf V     Trompete 8'
Gross-Cymbel IV     Clarine 4'
Trompete 16'      

Autres caractéristiques :
88 jeux - 3 claviers manuels et pédalier
Traction pneumatique des claviers et des jeux
Étendue des claviers manuels : C-a3 - du pédalier : C-f1
Accouplements : II/I, III/I, III/II
Tirasses : I/P, II/P, III/P
Accouplement général : Mezzofote, Forte, Tutti, Rohrwerke
Pédale muette - Claviers manuels muets
Combinaisons réglables : 3
Crescendo programmable
Pédale d'expression : Clavier III


Haut de page


Historique :



Sans document d'archives à l'appui, le premier orgue à Saint-Thomas daterait de 1384.

L'orgue suivant a été construit en 1489 par un facteur inconnu et, entre 1639 et 1741, année de son démentèlement, l'orgue était placé placé au-dessus de l'arche menant au sanctuaire dans un nid d'hirondelle.

Utilisant les pièces d'un ancien orgue du monastère d'Eicha, un nouvel orgue a été construit et placé sur le jubé ouest en 1525.

Cet orgue a été complètement reconstruit par Johann Lange en 1598/99. Même après plusieurs modifications, des portions de cet orgue existaient encore lorsqu'il fut démantelé en 1885.

En 1886, Wilhelm Sauer a reçu la commande pour fabriquer un nouvel orgue lequel fut complété en 1889 et placé dans le jubé ouest. Il était de traction mécanique avec des sommiers à pistons.

En 1902, suite à des récriminations stipulant que l'orgue n'était pas assez puissant lorsque l'église est remplie de fidèles, Wilhelm Sauer ajouta la traction électro-pneumatique, 3 combinaisons ajustables, un ventilateur électrique et, apporta de légères modifications à l'intonation des jeux. Cet orgue contenait 65 jeux. La même année, Karl Straube devint le nouvel organiste et commença à concevoir des plans pour agrandir l'orgue de façon significative.

En 1907/8, Wilhelm Sauer ajouta 23 nouveaux jeux, de nouveaux sommiers et une nouvelle console avec claviers extensionnés.

Entre les années 1930 et 1960, seize jeux furent changés afin de donner à l'orgue un caractère plus néo-baroque.

Après que la décision fut prise, en 1966, d'ajouter un nouvel orgue néo-baroque spécifiquement dédié à la musique du temps de Bach, il faudra attendre environ vingt ans pour que la décision soit prise de restaurer l'orgue Sauer en le retournant aux spécifications de 1908.

Ce travail fut complété par Christian Scheffler et Matthias Ullman entre 1988 et 1993.


Haut de page


Photos :

Leipzig StThomas Sauer orgel

Leipzig StThomas Sauer orgel


Haut de page    Retour Allemagne    Retour tous pays